Évaluation de la gravité des patients âgés de plus de 75 ans admis aux urgences pour douleur abdominopelvienne ou lombaire : étude comparative à partir des données de l’étude EpiAbdo - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Assessment of the severity of patients after 75 years admitted to emergency departments for abdominal pain: comparative study from the EpiAbdo study data

Évaluation de la gravité des patients âgés de plus de 75 ans admis aux urgences pour douleur abdominopelvienne ou lombaire : étude comparative à partir des données de l’étude EpiAbdo

Abstract

Background: the aim of our study was to compare the severity of patients over and under 75 years old admitted in emergency departments (ED) for abdominal pain, and comparing their management. Methods: based on the prospective, observational, multicenter EpiAbdo study. 1006 files could be analyzed. Chi-square, Fisher and Student tests were used to compare the two populations. An a risk <5% (p <0.05) was considered significant. Results: subjects older than 75 are more hospitalized (66% vs 26% p<0.001) and the mortality rate is higher (6% vs 1% p<0.001). They have more comorbidities (98% vs 58% p<0.001) and treatments (96% vs 32% p<0.001). They are more often referred (65% vs 31% p<0.001) and arrive with an ambulance (60% vs. 10% p<0.01). They are less painful (NRS=4.8 vs 5.5 p=0.04), but have more associated symptoms (74% vs 54% p <0.001) including signs of severity. An analgesic is more often administered by intravenous way (86% vs 71% p=0.001) and the patients are relieved at the end of care (81%). The most common diagnosis, regardless of age, is nonspecific abdominal pain. In the over-75 group, more serious diagnoses were found, such as occlusions (7% vs 1.6%, p<0.001) or angiocholitis (2.1% vs 0.5%, p=0.009). The over-75 have a longer average length of stay (6h33min vs 4h45min, p<0.001). 30 days after their visit to the emergency department, subjects over 75 are less likely to be back at home (84% vs. 95%, p=0.01). Conclusions: patients over 75 admitted in ED for abdominal pain are more serious. This could be explained by the different terrain but also by differences in the management of these patients.
Introduction : l’objectif de notre étude était de comparer la gravité des patients de plus et de moins de 75 ans se présentant aux urgences pour une douleur abdominopelvienne ou lombaire et comparer leur prise en charge. Matériels et méthodes : le travail se base sur l’étude prospective, observationnelle, multicentrique EpiAbdo. 1006 dossiers ont pu être analysés. Des tests de Khi 2, de Fisher et de Student ont été utilisés pour comparer les deux populations. Un risque a <5% (p<0.05) était admis comme significatif. Résultats : les sujets de plus de 75 ans sont plus souvent hospitalisés (66% vs 26% p<0,001) et le taux de mortalité est supérieur (6% vs 1% p<0,001). Ils ont plus de comorbidités (98% vs 58% p<0,001) et de traitements (96% vs 32% p<0,001). Ils sont plus souvent adressés (65% vs 31% p<0,001) et arrivent en ambulance (60% vs 10% p<0,01). Ils sont moins algiques (EN=4,8 vs 5,5 p=0,04), mais présentent plus de symptômes associés (74% vs 54% p<0,001) y compris des signes de gravités. Un antalgique est plus souvent administré par voie intraveineuse (86% vs 71% p=0,001) et les patients sont soulagés à la sortie du service (81%). Le diagnostic le plus fréquent quelque soit l’âge, est la douleur abdominale non spécifique. Chez les plus de 75 ans on retrouve plus de diagnostics de gravité comme des occlusions (7% vs 1,6%, p<0,001) ou des angiocholites (2,1% vs 0,5%, p=0,009). Les plus de 75 ans ont un temps de passage moyen plus long (6h33min vs 4h45min, p<0,001). 30 jours après leur passage aux urgences, les sujets de plus de 75 ans sont moins fréquemment de retour à leur domicile (84% vs 95%, p=0,01). Conclusion : les patients de plus de 75 ans consultant aux urgences pour douleur abdominale sont plus graves. Cela pourrait être expliqué par le terrain qui diffère mais aussi par des différences dans la prise en charge de ces patients.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_Generale_2019_Cornol.pdf (7.11 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02510557 , version 1 (17-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02510557 , version 1

Cite

Matthieu Cournol. Évaluation de la gravité des patients âgés de plus de 75 ans admis aux urgences pour douleur abdominopelvienne ou lombaire : étude comparative à partir des données de l’étude EpiAbdo. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02510557⟩
67 View
48 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More