La dimension économique a-t-elle une place dans la prescription des traitements antinéoplasiques en oncologie thoracique ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Impact of financial considerations on French physicians’ prescription choices for advanced non-small cell lung cancer (NSCLC)

La dimension économique a-t-elle une place dans la prescription des traitements antinéoplasiques en oncologie thoracique ?

Abstract

Background: immune checkpoint inhibitors have revolutionized treatment of advanced non-small cell lung cancer (NSCLC). In France, concerns have been raised as to the financial burden of these therapies and fear that potential patients may be ruled out. The reality of budgetary restrictions implies for choices to be made considering both the quality of life these treatments procure as well as the financial burden they represent. From a physician’s point of view, due to financial constraints on public health facilities, physicians’ could restrain themselves from prescribing innovative expensive therapies.
Methods: this qualitative study questions the impact of financial considerations on prescription choices made by thoracic oncologists. Ten French oncologists and two hospital pharmacists voluntarily underwent a semi-structured interview conducted by a student in an Ethics Master Degree. Interviews consisted in two distinct parts: one clinical case where treatment choices had to be made in first-line and second-line advanced NSCLC setting and a second part consisted in open-ended questions.
Results: qualitative analysis of the interviews brings out that immunotherapy has radically changed the history of cancer treatment but that efforts are still necessary to improve its prescription in real-world setting. Financial matters are a source of discussions between fellow physicians and clinical pharmacists. Physicians are aware of this issue and consider they have a duty to strictly respect guidelines particularly in a French universal healthcare system. They consider they ought to remain at least aware of these issues in order to participate in healthcare arbitration discussions.
Conclusion: arising costs of innovative drugs in oncology is a reality that forces to reconsider healthcare and drug regulation systems in order to be able to provide access to innovation for all eligible patients in the French universal healthcare system. Addressing this issue with physicians provides important insight on physicians’ role in that matter.
Contexte : l’immunothérapie a révolutionné le traitement du cancer du poumon non à petites cellules métastatique. Ces progrès se sont fait au prix d’une augmentation des dépenses compte tenu du prix élevé de ces médicaments avec une crainte que de potentiels patients bénéficiaires de ces traitements innovants soient écartés. La réalité de contrôle des dépenses publiques impose donc de faire des choix : en considérant à la fois la qualité de vie que ces médicaments procurent mais également la charge financière qu’ils représentent pour la collectivité. La réalité économique actuelle impose d’oser aborder cette problématique avec les prescripteurs.
Méthodes : cette étude qualitative interroge la place de la dimension économique dans la prescription des traitements antinéoplasiques dans le cadre de la prise en charge du poumon métastatique. Des entretiens semi-dirigés ont été réalisés auprès de dix oncologues thoraciques français et deux pharmaciens hospitaliers. Les entretiens comprenaient deux parties distinctes : une vignette clinique où les interrogés devaient effectuer un choix en première et deuxième ligne métastatique et une seconde partie comprenant des questions ouvertes.
Résultats : l’analyse des entretiens souligne que l’immunothérapie a changé le paradigme de traitement du cancer du poumon métastatique mais que des efforts sont encore nécessaires pour optimiser sa juste prescription en pratique clinique. La dimension économique est source de discussions entre médecins et pharmaciens. Les interrogés sont conscients de cette problématique et considèrent qu’il y a un devoir de respect des recommandations compte tenu de la gratuité des soins. Les prescripteurs estiment qu’ils se doivent de rester au minimum informés afin de pouvoir participer activement dans les arbitrages.
Conclusion : l’augmentation des prix des médicaments innovants en oncologie est une réalité qui invite à reconsidérer les systèmes de santé et de régulation du médicament afin de permettre un accès à l’innovation pour tous les patients éligibles au sein du système de santé français. Évoquer cette problématique avec les prescripteurs apporte des éléments de réflexion inédits quant au rôle du prescripteur.
Fichier principal
Vignette du fichier
M2Ethique_OLYMPIOS_GEOTZORTZOS_DUMAS.pdf (2.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02513284 , version 1 (01-12-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02513284 , version 1

Cite

Nathalie Olympios. La dimension économique a-t-elle une place dans la prescription des traitements antinéoplasiques en oncologie thoracique ?. Ethique. 2019. ⟨dumas-02513284⟩
105 View
165 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More