Évaluation de l'association entre âge gestationnel et morbidité maternelle sévère des césariennes dans le contexte de la prématurité - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Severe maternal morbidity of preterm caesarean delivery is associated with lower gestational age

Évaluation de l'association entre âge gestationnel et morbidité maternelle sévère des césariennes dans le contexte de la prématurité

Abstract

Background: Survival of preterm infants born between 22 and 28 weeks of gestation (weeks) has increased these last decades worldwide. The improvement of survival of these extremely preterm infants is related to development of neonatal proactive management, and to active antenatal care such as caesarean delivery in case of foetal indications. Preterm caesarean delivery rates have regularly increased and particulary before 26 weeks. Objective: The aim of the study is to evaluate if the risk of Severe Maternal Morbidity (SMM) of preterm caesarean delivery is associated with lower gestational age. Study design: We performed an observational retrospective cohort in two tertiary university hospitals in Marseille (France) between January and December 2018. We included all mothers of preterm infants born by caesarean delivery between 22 and 34 weeks. The principal endpoint, Severe Maternal Morbidity (SMM), was a composite outcome defined as the occurrence of at least one of the following complications: classical uterine incision, postpartum haemorrhage defined by blood loss ≥ 500 mL, blood transfusion, any injury of adjacent organs, unplanned procedure/return to theatre, Intensive Care Unit (ICU) stay more than 24 hours, postpartum fever, eclampsia, or death. Results: During the study period, 252 women were included. SMM occurred in 89 (35.3%) cases. Gestational age was independently associated with SMM (adjusted Odds Ratio [aOR] 0.87; 95% Confidence Interval [CI] 0.78-0.97, p=0.01). The other variables statistically associated with SMM were type of pregnancy with a negative association with twin pregnancy (aOR, 0.44; 95% CI, 0.20-0.93), and with general anaesthesia (aOR, 2.52; 95% CI, 1.25-5.13). Conclusion: Our study showed that gestational age is independently and negatively associated with SMM of preterm caesarean delivery between 22 and 34 weeks. These results should encourage reflection and teamwork between neonatologists and obstetricians to improve agreement and shared-decision making process with parents.
Introduction : en France et dans le monde, le taux de survie des nouveau-nés prématurés nés entre 22 et 28 semaines d’aménorrhées (SA) a progressé depuis plusieurs années. Dans le même temps, les taux de césarienne ont également augmenté à ces âges gestationnels précoces. L'objectif de l’étude était d'évaluer si l'âge gestationnel précoce était associé à la morbidité maternelle sévère lors de la réalisation d’une césarienne à un terme prématuré. Méthodes : nous avons effectué de janvier à décembre 2018 une étude de cohorte, rétrospective, observationnelle, bi-centrique au sein des deux maternités de niveau III de l’AP-HM. Nous avons inclus les femmes ayant eu une césarienne entre 220/7 et 340/7 SA. Le critère de jugement principal était un critère de jugement composite : la morbidité maternelle sévère (MMS) ; définie par la survenue d’au moins un des évènements suivants : hystérotomie corporéale, hémorragie du post partum, transfusion sanguine, complication per opératoire, reprise chirurgicale, hospitalisation de plus de 24 heures en unité de soins intensifs, fièvre en post partum, éclampsie, décès. Résultats : nous avons inclus 252 femmes. Un événement de MMS est survenu dans 89 cas (35,3%). L’âge gestationnel était un facteur indépendamment et négativement associé à la MMS (ORa 0,87 IC 95% 0,78-0,97 ; p = 0,01). Les autres variables statistiquement associées à la MMS étaient : association négative avec le type de grossesse gémellaire (ORa 0,44 95% IC 0,20-0,93 ; p = 0,03) et association positive avec l’anesthésie générale (ORa 2,52 IC 95% 1,25-5,13 ; p = 0,01). Conclusion : l’âge gestationnel était un facteur indépendamment et négativement associé à la MMS. Ainsi, en cas de situation à risque d’accouchement prématuré, les avantages et les risques de la césarienne doivent être clairement expliqués au couple par les équipes obstétricale et pédiatrique. Ces dernières doivent donc travailler en collaboration afin de prendre en compte le pronostic néonatal mais également maternel dans la décision partagée de pratiquer une césarienne.
Fichier principal
Vignette du fichier
SIRGANT thèse.pdf (1.3 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02515146 , version 1 (23-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02515146 , version 1

Cite

Delphine Sirgant. Évaluation de l'association entre âge gestationnel et morbidité maternelle sévère des césariennes dans le contexte de la prématurité. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02515146⟩
166 View
162 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More