Acceptation et limites de la réorientation des patients « non urgents » se présentant aux Urgences vers des structures de médecine générale - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Acceptance and limits of the reorientation of “non-urgent” patients presenting to the Emergency Departments towards general medicine structures

Acceptation et limites de la réorientation des patients « non urgents » se présentant aux Urgences vers des structures de médecine générale

Abstract

Introduction: overcrowding in emergency department is partly due to the use of patients who consult for “non urgent” problems. It has been proposed the possibility of reorienting these patients to alternative structure with general practitioner, after the patient's agreement. The purpose of the study was to evaluate the acceptance of reorientation of nonurgent patients during working hours, and to collect the reasons for refusal or acceptance. Methods: we carried out a monocentric observational prospective study in the Emergency department of Agen. Results: 150 questionnaires were collected, with a population including a predominance of women (53%), with a mean age of 34 years. Most patients came on their own or their family's, 49% for pain or a major concern, 46% because their doctor could not receive them. The reorientation acceptance rate is 79% (n = 113), favored by the proximity of the place of consultation and the short delay. Refusals are mainly related to the wish to access to a specialist or the availability of medical services like imaging or laboratory tests. Discussion: the reorientation is one of the tracks that can lead to decrease the overcrowding of Emergency department. Adjustments are needed to facilitate patient adherence.
Introduction: le phénomène d’engorgement des Urgences est partiellement dû à l’utilisation de patients qui consultent pour des problèmes « non urgents ». Il a été proposé la possibilité de réorienter ces patients vers des structures de médecine générale après accord du patient. Le but de l’étude était d’évaluer le taux d’acceptation de la réorientation des patients aux horaires ouvrables et de collecter les motifs de refus ou d’acceptation. Méthodes: nous avons réalisé une étude prospective observationnelle mono-centrique sur les Urgences d’Agen du 5 juin 2019 au 30 août 2019. Résultats: 150 questionnaires ont été collectés, incluant une population avec une prédominance féminine (53%), d’âge moyen à 34 ans. La plupart des patients sont venus de leur propre initiative ou celle de leur famille, 49% pour des phénomènes douloureux ou une inquiétude importante, 46% car leur médecin ne pouvait pas les recevoir. Le taux d’acceptation de la réorientation est à 79% (n=113), favorisée par la proximité du lieu de consultation et le délai court. Les refus sont essentiellement liés à l’accès aux spécialistes et aux examens complémentaires comme les imageries ou les biologies. Discussion: la réorientation est l’une des pistes pouvant mener à limiter la surfréquentation des Urgences. Des aménagements sont nécessaires pour faciliter l’adhésion des patients.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2020_Vaillant.pdf (1.43 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02521866 , version 1 (27-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02521866 , version 1

Cite

Jérémie Vaillant. Acceptation et limites de la réorientation des patients « non urgents » se présentant aux Urgences vers des structures de médecine générale. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02521866⟩
198 View
764 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More