Chikungunya : étude des cas reçus au Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux de janvier 2010 à décembre 2014 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Chikungunya: study of cases received at the University Hospital Center of Bordeaux from January 2010 to December 2014

Chikungunya : étude des cas reçus au Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux de janvier 2010 à décembre 2014

Abstract

Introduction: since in 1952, chikungunya is a virus that hasard been transmitted by the Aedes mosquito. It’s have causes many epidemics who became worldwide, exposed especially among travelers. Methods: in january 2010 to december 2014, descriptive and retrospective study has been performed in Bordeaux french University Hospital Center. The objective is to describe the clinical evolution and the impact on the quality of life (SF36 score, HAD score and EMIR-COURT score). Results: 26 cases of Chikungunya virus has been confirmed and are included. In various provences there are varied cases. The main signs found are arthralgia, fever, rash and myalgia. Atypical cases are described: haemorrhagic fever, encephalitis, septic shock and evening fever. The evolution is marked by disabling joint pain followed by a benign evolution of the disease for the majority. 4 cases have a much more pejorative evolution with attacks over 2 years. It is noted a significant limitation of activities with difficulties at work and in social life. As well as the development of anxious-depressive syndrome. Requiring a stoppage of work with a recognition of a disabled worker (status of RQTH) and an invalidity setting. Conclusion: the impact of evolution at the chronic stage needs the development of prevention and treatment methods. Knowing that no measure is 100% effective.
Introduction : depuis 1952, la virose à chikungunya est transmise par le moustique du genre Aedes. Elle est responsable de nombreuses épidémies au niveau mondial et les voyageurs y sont particulièrement exposés. Méthodes : une étude descriptive et rétrospective est menée au Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux de janvier 2010 à décembre 2014. L’objectif est de décrire l’évolution clinique des patients et le retentissement sur la qualité de vie (score SF36, score HAD et le score EMIR-COURT). Résultats : 26 cas confirmés d'infection par le virus du Chikungunya sont inclus. Les provenances des cas sont très variées. Les principaux signes retrouvés sont des arthralgies, la fièvre, des éruptions cutanées et des myalgies. Des cas atypiques sont décrits : une fièvre hémorragique, une encéphalite, un choc septique et une fièvre vespérale. L’évolution est marquée par des douleurs articulaires invalidantes suivies d’une évolution bénigne de la maladie pour la majorité. 4 cas ont une évolution beaucoup plus péjorative avec des atteintes supérieures à 2 ans. Il est noté une limitation importante des activités avec une difficulté au travail et dans la vie sociale. Ainsi que le développement d’un syndrome anxio-dépressif. Des cas ont nécessité des arrêts de travail avec une reconnaissance de travailleur handicapé (statut de RQTH), voir une mise en invalidité. Conclusion : les répercussions de l’évolution au stade chronique soulignent le besoin de développer des méthodes de prévention et de traitement. Sachant qu’aucune mesure n’est efficace à 100%.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2018_Frezals.pdf (4.27 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02526380 , version 1 (31-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02526380 , version 1

Cite

Laeticia Frézals. Chikungunya : étude des cas reçus au Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux de janvier 2010 à décembre 2014. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02526380⟩
48 View
244 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More