Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Mise en place de la téléexpertise dermatologique SmartDerm pour les médecins généralistes et les dermatologues du Lot-et-Garonne entre septembre 2018 et juin 2019

Résumé : Introduction : d’octobre 2018 à juin 2019, le CHU de Bordeaux a testé un dispositif de téléexpertise dermatologique SmartDerm dans le département du Lot-et-Garonne afin de pallier la déprise médicale. L’objectif de cette étude était d’analyser l’utilisation de SmartDerm par les médecins généralistes après 35 semaines d’utilisation. Le critère de jugement principal était le nombre moyen de cas adressés par médecin généraliste par semaine. Méthode : les données utilisateur de la plateforme de téléexpertise ont été analysées et un questionnaire de satisfaction a été adressé aux médecins généralistes et aux dermatologues du Lot-et-Garonne. Résultats : 26 médecins généralistes et un interne formés et équipés de l’application PAACO ont effectué au moins une demande de téléexpertise durant cette période. Ils ont envoyé 171 demandes de téléexpertise, soit en moyenne une demande par médecin généraliste toutes les 5 semaines et demi. Cela correspond à 6 demandes en moyenne par médecin sur la période. La durée moyenne de réalisation d’une demande de téléexpertise est de 10 minutes. La médiane est de 2 photos par demande. 93% des réponses de téléexpertise sont obtenues par le requérant en moins de 3 jours. 57% des patients ont évité une consultation dermatologique en présentielle. 18 des 26 médecins généralistes utilisateurs (8 n’ont pas répondu) ainsi que l’interne ont été très satisfaits de SmartDerm et ont considéré que ce dispositif a permis d’améliorer la prise en charge du patient. L’expérience de chaque utilisateur était évaluée par le score System Usability Scale, la moyenne était de 77 sur 100. Elle était liée positivement de manière statistiquement significative uniquement à une durée de saisie inférieure à 10 minutes. Conclusion : le nombre de demandes de téléexpertise est inférieur à la moyenne de 1 demande toutes les 2 semaines estimée lors d’une étude préalable auprès des maîtres de stage de Nouvelle-Aquitaine. La faible participation des dermatologues de niveau 1, l’impossibilité de réaliser une codification des actes de téléexpertise pour être rémunéré, et le temps passé à l’utilisation de l’application peuvent expliquer un usage plus faible que prévu de ce dispositif de téléexpertise.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [92 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02531671
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Friday, April 3, 2020 - 5:55:24 PM
Last modification on : Saturday, April 11, 2020 - 1:19:29 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2021-02-01

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02531671, version 1

Collections

Citation

Jean-Philippe Joseph. Mise en place de la téléexpertise dermatologique SmartDerm pour les médecins généralistes et les dermatologues du Lot-et-Garonne entre septembre 2018 et juin 2019. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02531671⟩

Share

Metrics

Record views

54