De l’intérêt de l’auto-évaluation du ressenti des difficultés en lecture et orthographe chez des enfants présentant une dyslexie-dysorthographie et scolarisés du CE2 au CM2 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Value of self-assessment of the feeling of reading and spelling difficulties in children with dyslexia-dysorthographia who are in school from CE2 to CM2

De l’intérêt de l’auto-évaluation du ressenti des difficultés en lecture et orthographe chez des enfants présentant une dyslexie-dysorthographie et scolarisés du CE2 au CM2

Abstract

Although self assessment is used in different fields of speech language pathology, such as in stuttering or voice, today, there are no self assessment scales which could deal with the perception of reading and spelling difficulties. In order to formulate items of this self assessment grid, we have made a literature review. Literature data have proven us that the subjects who have a dyslexia- dysorthographia express a greater feeling than their peers in the fields of depressed mood, anxiety, repercussions of these difficulties in their daily life. This self assessment grid was presented to 5 subjects, aged 8 years and 5 months to 10 years and 10 months while they had their written language renewal assessment. The results we obtained showed us that the subjects are able to answer a self assessment questionnaire. It also showed that all of them clearly express their feeling about their reading and spelling difficulties. Theses results suggest that the feeling is not always linked to the objectives elements viewed in the assessment. Older children seem to present a greater feeling than their younger peers : what is at stake is to use a specific and dedicated tool in order to measure this dimension. This could help when it comes to guide rehabilitation and establish precise and ecological approaches to care. Last but not least, if this work was to be continued, this could create a benchmark to make of this self assessment grid a standardized and validated tool. Then, it could be possible to think about it as a measure tool of the therapy efficiency.
Bien que l’auto-évaluation soit employée dans différents champs de l’orthophonie, comme dans le bégaiement ou la voix, aucune échelle d’auto-évaluation du ressenti des difficultés en lecture et orthographe n’existe à ce jour. Afin de créer les items de cette grille d’auto-évaluation, nous avons effectué une revue de la littérature. Les données de la littérature montrent que les sujets présentant une dyslexie-dysorthographie expriment un ressenti plus important que leurs pairs dans les domaines de l’humeur dépressive, de l’anxiété, des conséquences des difficultés dans le quotidien et le rapport aux autres ainsi que dans les répercussions des difficultés dans le quotidien. Cette grille d’auto-évaluation a été présentée à cinq sujets âgés de 8 ans 5 mois à 10 ans 10 mois dans le cadre de leur bilan de renouvellement de langage écrit. Les résultats obtenus montrent que les sujets sont en mesure de répondre à un auto-questionnaire et que tous expriment un ressenti face à leurs difficultés en lecture et en orthographe. Ces résultats suggèrent que le ressenti n’est pas systématiquement corrélé aux éléments objectifs issus du bilan. Les enfants les plus âgés semblent présenter un ressenti plus important que leurs pairs plus jeunes : il importe donc d’employer un outil spécifique et dédié afin de mesurer cette dimension. Cela pourrait permettre de guider la rééducation et d’établir des axes de prise en charge précis et écologiques. Si ce travail venait à être poursuivi, cela permettrait d’établir un étalonnage afin de faire de cette grille d’auto-évaluation un outil normé et validé. Il serait alors possible de l’envisager comme moyen de mesure de l’efficacité de la thérapie.
Fichier principal
Vignette du fichier
ORTH_2019_Perrier.pdf (1.73 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02545270 , version 1 (16-04-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02545270 , version 1

Cite

Chloé Perrier. De l’intérêt de l’auto-évaluation du ressenti des difficultés en lecture et orthographe chez des enfants présentant une dyslexie-dysorthographie et scolarisés du CE2 au CM2. Sciences cognitives. 2019. ⟨dumas-02545270⟩
312 View
1070 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More