Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L’interne en médecine et l’annonce de décès à un proche : ses vécus. À partir de 14 entretiens guidés, à Bordeaux en 2018

Résumé : Introduction : l’annonce d’un décès aux proches des patients est un moment important dans l’exercice de la médecine, engendrant de forts ressentis pour la personne recevant cette information. L’interne, au statut particulier à mi-chemin entre médecin et étudiant, est formé autour d’un savoir théorique, pauvre concernant l’annonce et la mort, et un savoir pratique en cours de construction. Ce parallèle, peu compatible, rendait l’étude de ce temps d’annonce intéressant. L’objectif de cette étude était donc de décrire les vécus des internes en médecine générale durant l’annonce de décès à un proche. Méthode : il s’agit d’une étude observationnelle transversale qualitative par 14 entretiens semi dirigés, menés entre juillet et aout 2018, réalisée auprès d’internes de médecine générale. Un codage axial et ouvert des verbatims a été effectué à l'aide du logiciel Nvivo selon la méthode de Théorisation Ancrée. Résultats : cinq composantes importantes ont été identifiées dans les vécus des internes. 1- Leurs ressentis : émotions et sentiments autant positifs que négatifs, très fortement rapportés en nombre et en intensité : « confronté à autant de… faire face ». 2- L’expression d’une relation, d’un échange, matérialisée par une communication et des attitudes, peu maitrisées : « le contact… juste être proche ». 3- Plusieurs difficultés issues des deux premiers points, qu’elles soient liées au patient, au proche, au décès, au rythme hospitalier ou encore à l’interne lui-même : « c’est compliqué… il faut répondre ». 4- L’absence de formation initiale avec un apprentissage qui se réalise sur le tas mais permet l’apparition au fur et à mesure de l’expérience, d’une forme d’avancement, tantôt positif, tantôt négatif : « démuni… sur le tas ». 5- Enfin une forme de tabou à ce propos au sein de la profession « on n’en parle pas… grosse omerta ». Conclusion : l’annonce de décès nécessite de développer une intelligence émotionnelle et de libérer une parole sur les émotions. Les étudiants se retrouvent en difficulté dans la rencontre pour communiquer et adopter ses attitudes. Enfin un compagnonnage, la collégialité, la co-construction et le retour sur expérience par le debriefing apparaissent bien utiles en apprentissage.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [108 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02551075
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Wednesday, April 22, 2020 - 4:45:40 PM
Last modification on : Tuesday, June 23, 2020 - 6:26:22 PM

File

Med_generale_2018_Grenier_M.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02551075, version 1

Collections

Citation

Mathilde Grenier. L’interne en médecine et l’annonce de décès à un proche : ses vécus. À partir de 14 entretiens guidés, à Bordeaux en 2018. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02551075⟩

Share

Metrics

Record views

92

Files downloads

42