Évolution des pratiques de dépistage du cancer de la prostate par dosage du PSA sérique total, dans la population générale française sur la période 2011-2017 : étude nationale à partir de l’Échantillon Généraliste de Bénéficiaires - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Evolution of prostate cancer screening practices by total serum PSA assay, in French general population from 2011 to 2017 : national study from Échantillon Généraliste de Bénéficiaires

Évolution des pratiques de dépistage du cancer de la prostate par dosage du PSA sérique total, dans la population générale française sur la période 2011-2017 : étude nationale à partir de l’Échantillon Généraliste de Bénéficiaires

Abstract

Early detection strategy for prostate cancer (PCa) is the subject of controversy. The objective of this study was to explore the evolution in France of first PSA assay for PCa screening for men aged from 50 to 52 between 2011 and 2017. A retrospective study was conducted from the Échantillon Généraliste de Bénéficiaires (EGB). Years 2011, 2014 et 2017 were focused to identify men from 50 to 52 without PCa nor PSA assay in previous 5 years before each year of analysis. In 2011, 2014 and 2017, respectively, 5275, 5792 and 5887 men were identified. In 2011, 829 men (15.7%) had first PSA assay, 766 (13.2%) in 2014 (p<0.001) and 731 (12.4%) in 2017 (p=0.19), either a significant decrease of first PSA assay between 2011 and 2017. This analysis of EGB shows a significant statistic decrease of first PSA assay in France for PCa screening for men aged from 50 to 52 between 2011 and 2017.
La stratégie de détection précoce du cancer de la prostate (CaP) fait l’objet de controverses. L’objectif de ce travail était d’étudier l’évolution en France du primo-dosage du PSA dans le cadre du dépistage du CaP, chez les hommes de 50 à 52 ans sur la période 2011-2017. Une étude rétrospective a été menée à partir de l’Échantillon Généraliste de Bénéficiaires. Les années 2011, 2014 et 2017 ont été ciblées pour identifier les hommes de 50 à 52 ans, sans CaP connu ni dosage de PSA dans les 5 ans avant chaque année d’analyse. En 2011, 2014 et 2017, respectivement, 5275, 5792 et 5887 hommes ont été identifiés. En 2011, 829 hommes (15,7%) ont eu un primo-dosage de PSA, 766 (13,2%) en 2014 (p<0,001) et 731 (12,4%) en 2017 (p=0,19), soit une diminution significative du primo-dosage entre 2011 et 2017 (p<0,001). Cette analyse de l’EGB montre une diminution statistiquement significative du primo-dosage du PSA en France pour le dépistage du CaP chez les hommes de 50-52 ans entre 2011 et 2017.
Fichier principal
Vignette du fichier
CAPELLEValérian.pdf (895.05 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02555872 , version 1 (10-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02555872 , version 1

Cite

Valérian Capelle. Évolution des pratiques de dépistage du cancer de la prostate par dosage du PSA sérique total, dans la population générale française sur la période 2011-2017 : étude nationale à partir de l’Échantillon Généraliste de Bénéficiaires. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02555872⟩
13 View
13 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More