Représentations et attitudes des soignants face à la pratique du partage du lit parental avec un nourrisson allaité de moins de 6 mois. Partie 2, étude qualitative explorant les attitudes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Representations and attitudes of caretakers towards the practice of bedsharing with a breastfed infant of less than 6 months

Représentations et attitudes des soignants face à la pratique du partage du lit parental avec un nourrisson allaité de moins de 6 mois. Partie 2, étude qualitative explorant les attitudes

Abstract

Introduction : The sudden infant death syndrom (SIDS) remains the first cause for mortality between 1 and 12 months of life in France. One of the preventable causes is inadequate bedding, such as bed-sharing with an infant. The key objective of this work is to collect the representations and attitudes of caregivers towards the practice of bed-sharing with a breastfed infant under 6 months of age regardless of official recommendations in effect in France. Methodology: This joint qualitative research was carried out through individual semi-structured interviews. Various health professionals were questioned: general practitioners, pediatricians, pediatric nurses and mid-wives. The 40 interviews were completed between 18 October 2018 and 15 February 2019 and were recorded on a dictaphone. Oral consent was given. Anonymity was kept after the transcription process. The analysis benefited from a double coding of the data. Results: Caregivers’ exploration of places and modalities of bedding of breastfed infants under 6 months of age is variable. It can be systematic, determined by the context or even nonexistent. This exploration is justified by the prevention of risks linked to inadequate bedding and resulting in a SIDS. It allows to evaluate the state of tiredness of parents and the quality of the mother-child bond. This research details caregivers’ positive and negative representations on bed-sharing which turns out to influence their attitudes in practice. In addition, professional and personal experiences can result in different positions and ideas from one health professional to another. Finally, they rely on different resources to support and advise parents. Conclusion: To avoid the accumulation of information given to patients, it would be wise to harmonize the advices provided by caregivers in maternities. The results of this research could point to the organization of a national prevention campaign regarding the advisable bedding of infants.
Introduction : La mort inattendue du nourrisson (MIN) reste en France, la première cause de mortalité entre 1 et 12 mois de vie. L’une des causes évitables est désignée par un couchage inadapté, dont le partage du lit parental avec un nourrisson. L’objectif principal de ce travail est de recueillir les représentations et attitudes des soignants face à la pratique du partage du lit parental avec un nourrisson allaité de moins de 6 mois, en dépit des recommandations officielles en vigueur en France. Méthodologie : Cette étude qualitative commune a été réalisée par des entretiens semi-dirigés individuels. Divers professionnels de santé ont été interrogés : médecins généralistes, pédiatres, infirmières-puéricultrices et sages-femmes Les 40 entretiens ont été réalisés du 18 octobre 2018 au 15 février 2019 et enregistrés sur dictaphone. Le consentement oral a été obtenu. L’anonymat était conservé après l’étape de retranscription. L’analyse a bénéficié d’un double codage des données. Résultats : L’exploration par les soignants des lieux et modalités de couchage du nourrisson de moins de 6 mois allaité est variable. Elle peut être systématique, conditionnée par le contexte voire inexistante. Cette exploration se justifie par la prévention des risques liés à un couchage inadapté pouvant conduire à une MIN. Elle permet d’apprécier l’état de fatigue des parents et la qualité du lien mère-enfant. Cette étude précise les représentations positives et négatives des soignants sur le partage du lit parental qui s’avèrent influencer leurs attitudes en pratique. De plus, les expériences professionnelles et personnelles peuvent entrainer des postures et des discours différents d’un professionnel de santé à l’autre. Enfin, ils s’appuient sur différentes ressources pour accompagner et conseiller les parents. Conclusion : Pour éviter la multiplication des informations délivrées aux patients, il serait judicieux d’uniformiser les conseils des soignants dans toutes les maternités. Les résultats de cette étude pourraient suggérer l’organisation d’une campagne nationale de prévention concernant le couchage recommandé du nourrisson.
Fichier principal
Vignette du fichier
GUENNECChloé.pdf (959.23 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02557175 , version 1 (10-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02557175 , version 1

Cite

Chloé Guennec. Représentations et attitudes des soignants face à la pratique du partage du lit parental avec un nourrisson allaité de moins de 6 mois. Partie 2, étude qualitative explorant les attitudes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02557175⟩
10 View
37 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More