Le dépistage de la dénutrition de la personne âgée en médecine générale : sensibilité de l’outil SEFI - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Undernutrition’s screening in elderly, in General Medicine: sensitivity of the SEFI

Le dépistage de la dénutrition de la personne âgée en médecine générale : sensibilité de l’outil SEFI

Abstract

Undernutrition is a prevalent health problem, which is still under diagnosed in France despite its potentially serious consequences, and the recommendations published and updated recently (2019). It’s considered that 4 to 10% of elderly people living at home are undernourished. Our case-control study, carried out from November 2019 to February 2020, aimed to analyze the sensitivity of the SEFI (Easy Ingesta Assessment Score) tool in general medicine, in people aged at least 75 years . This simple, fast and inexpensive tool is used today in hospitals or in general medicine in adults. Carried out on 117 patients consulted (64 controls and 53 cases), this work showed a sensitivity of SEFI for the diagnosis of undernutrition of 41.5% [confidence interval (CI) 95%: 28.4% - 55.8% ], a specificity of 93.7% [83.9% - 98%], a positive predictive value of 36.4% [19.3% -57.3%] and a negative predictive value of 94.8% [ 87.4% - 98.1%]. We were able to highlight that the SEFI tool could be used by general practitioners to eliminate the risk of undernutrition in people aged at least 75 years. It would thus save time during consultations, by selecting the people among the candidates for longer tests recognized by the HAS, such as the MNA, should be carried out to screen for this pathology. The negative predictive value is estimated to be more interesting in patients with a BMI greater than 25, where or wrongly, the risk of undernutrition is underestimated. SEFI is recognized by general practitioners as a quick and easy to use test. But on its own, it does not increase the screening rate for undernutrition in the elderly. General practitioners must be made aware of the gravity and consequences of undernutrition today. The small number of investigators requested for this study (13 participants) gives only a slight overview of the qualities of the SEFI tool in practical terms with regard to its use with elderly people. It would be necessary to conduct a study with a larger number of general practitioners giving their opinion on the design and handling of the tool to better adapt it to this type of population.
La dénutrition est un problème de santé prévalent, qui reste encore sous diagnostiquée en France malgré ses conséquences potentiellement graves, et les recommandations publiées et mises à jour récemment (2019). On considère que 4 à 10 % des personnes âgées vivant à domicile sont dénutries. Notre étude cas-témoins, réalisée de novembre 2019 à février 2020, avait pour objectif d’analyser la sensibilité de l’outil SEFI (Score d’Evaluation Facile des Ingesta) en médecine générale, chez la personne âgée d’au moins 75 ans. Cet outil simple, rapide et peu coûteux, est aujourd’hui utilisé en milieu hospitalier ou en médecine générale chez l’adulte. Réalisée sur 117 patients âgés (64 témoins et 53 cas), ce travail a montré une sensibilité du SEFI pour le diagnostic de dénutrition de 41,5 % [intervalle de confiance (IC) 95 % : 28,4 % - 55,8 %], une spécificité de 93,7% [83,9 % - 98 %], une valeur prédictive positive de 36,4 % [19,3 %-57,3%] et une valeur prédictive négative de 94,8 % [87,4 % - 98,1 %]. Nous avons pu mettre en évidence que l’outil SEFI pourrait être utilisé par les médecins généralistes pour éliminer un risque de dénutrition chez les personnes âgées d’au moins 75 ans. Il permettrait ainsi un gain de temps lors des consultations, en sélectionnant les personnes chez lesquelles des tests plus longs et reconnus par la HAS, tel que le MNA, devraient être réalisés pour dépister cette pathologie. La valeur prédictive négative est d'autant plus intéressante chez les patients avec un IMC supérieur à 25, là ou à tort, le risque de dénutrition est sous-estimé. Le SEFI est reconnu par les médecins généralistes comme un test simple et rapide d’utilisation. Mais à lui seul, il ne permet pas d’augmenter le taux de dépistage de la dénutrition chez les personnes âgées. Une sensibilisation des médecins généralistes à la gravité et aux conséquences de la dénutrition semble nécessaire aujourd’hui. Le petit nombre d’investigateurs sollicité pour cette étude (13 participants) ne donne qu’un léger aperçu des qualités de l’outil SEFI sur le plan pratique quant à son utilisation avec des personnes âgée. Il serait nécessaire de mener une étude avec un plus grand nombre de médecins généralistes donnant leurs avis sur le design et la manipulation de l’outil pour mieux l’adapter à ce type de population.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020GREA5051_dury-dargaud_manon(1)(D)_version_diffusion.pdf (4.34 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02863850 , version 1 (11-06-2020)

Identifiers

Cite

Manon Dury-Dargaud. Le dépistage de la dénutrition de la personne âgée en médecine générale : sensibilité de l’outil SEFI. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02863850⟩
382 View
1168 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More