Traumatismes crâniens non accidentels de l'enfant de moins de 5 ans : description des cas, détermination des critères liés à la probabilité diagnostique, et comparaison du parcours de soins aux urgences par rapport aux enfants de moins de 5 ans hospitalisés pour fièvre - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Non-accidental head trauma in children under 5: description of cases, determination of criteria related to the probability of diagnosis, and comparison of the course of emergency care compared to children under 5 years hospitalized for fever

Traumatismes crâniens non accidentels de l'enfant de moins de 5 ans : description des cas, détermination des critères liés à la probabilité diagnostique, et comparaison du parcours de soins aux urgences par rapport aux enfants de moins de 5 ans hospitalisés pour fièvre

Abstract

Objectives: our study aimed to describe the children younger than six years old victim of Abusive Head Trauma (AHT), to determine factors influencing the diagnostic probability and to compare the children’s characteristics, their care pathways through emergencies before the diagnosis was made, with children hospitalized for fever. Methods: a retrospective monocentric case control study was realized at the Children’s Hospital of the University Hospital of Bordeaux, between October 2010 and April 2018. Cases were children younger than six years old hospitalized for AHT. Controls were children matched on age, immunocompetent, hospitalized for fever. Different variables were gathered in the medical data file for cases and controls. Univariate analyses were performed to compare probable and possible cases, and to compare cases and control characteristics. Univariate and multivariate analyses were performed to compare the fact of having at least once emergency department visit in our hospital. Results: 75 cases and 75 controls were included. No case had previously visited emergency department for crying. Compared to probable cases, possible cases had less SDH (29% vs 94% ; p<0.0001), and less bone radiological assessments were performed (61% vs 87% ; p=0.0319). Compared to controls, cases were mostly males (OR=0,265 ; p=0.0051), and had visited less often the emergency department(OR=30,214 ; p<0.0001). Conclusion: the likelihood of AHT was associated with the seriousness of the consequences on the child’s health. Compared to controls, cases were mostly males and visited less often our emergency department.
Objectifs : décrire les enfants de moins de 5 ans hospitalisés pour un Traumatisme Crânien Non Accidentel (TCNA), déterminer les facteurs influençant la probabilité diagnostique, et comparer les caractéristiques de ces enfants et leurs parcours aux urgences pédiatriques avant l’établissement du diagnostic, avec des enfants de moins de 5 ans hospitalisés pour fièvre. Méthodes : une étude cas-témoins rétrospective uni centrique, a été réalisée à l’hôpital des enfants de Bordeaux, entre octobre 2010 et avril 2018. Les cas étaient des enfants de moins de 5 ans hospitalisés pour un TCNA avéré ou probable. Les témoins étaient des enfants de même âge, immunocompétents, hospitalisés pour fièvre. Différentes variables ont été recueillies dans les dossiers médicaux informatisés des cas et des témoins. Des analyses uni variées ont été réalisées pour comparer les cas probables et les cas avérés, et pour comparer les caractéristiques des cas et des témoins. Des analyses uni variée et multivariée ont été réalisées pour comparer le fait d’avoir ou non précédemment effectué une visite aux urgences entre les cas et les témoins, résidant à proximité de l’hôpital. Résultats : 75 cas et 75 témoins ont été inclus. Aucun cas n’avait précédemment consulté pour pleurs. En comparaison aux cas avérés, les cas probables présentaient moins d’HSD (29% vs 94% ; p<0,0001), et avaient moins fréquemment bénéficié d’un bilan radiologique osseux (61% vs 87% ; p=0,0319). En comparaison aux témoins, les cas étaient plus souvent de sexe masculin (RC=0,265 ; p=0,0051) et avaient moins souvent précédemment effectué une visite aux urgences, indépendamment des antécédents médicaux personnels (RC=30,214 ; p<0,0001). Conclusion : la détermination certaine du caractère non accidentel était associée à un traumatisme crânien plus grave. En comparaison aux témoins, les victimes étaient plus souvent de sexe masculin, et avaient moins souvent précédemment effectué une visite aux urgences.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2020_Lafagne.pdf (898.43 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02864679 , version 1 (11-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02864679 , version 1

Cite

Ambre Lafagne. Traumatismes crâniens non accidentels de l'enfant de moins de 5 ans : description des cas, détermination des critères liés à la probabilité diagnostique, et comparaison du parcours de soins aux urgences par rapport aux enfants de moins de 5 ans hospitalisés pour fièvre. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02864679⟩
151 View
323 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More