Fasciolose humaine à Fasciola gigantica contractée au Burkina Faso. Le point sur la fasciolose humaine en France au début du XXIe siècle - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Fasciolose humaine à Fasciola gigantica contractée au Burkina Faso. Le point sur la fasciolose humaine en France au début du XXIe siècle

Abstract

Introduction : fasciola gigantica fascioliasis are rare, present only in tropical areas. Further to the observation in Nice of a human F. gigantica fascioliasis caught in Burkina Faso, we ask us about the current situation in France. France is known to be an endemic area of fascioliasis. Around 300 cases each year are estimated. We think that this data is not updated. However fascioliasis seems to have been less diagnosed recent decades. This study aims to evaluate the incidence of human fascioliasis in France and establish the epidemiological profile.
Patients and methods : An epidemiological descriptive retrospective multicentric study has been realized with laboratory of parasitology-mycology of university hospitals of France. The laboratory Eurofins participated too. The first criteria was every fascioliasis diagnosis by serology or coprology from 2009 to 2018. A questionnaire has been spread to each diagnosis in order to collect additional clinical and epidemiological informations. A retrospective descriptive analysis has been realized.
Results : with a participation rate of 63%, we collect finally 33 cases diagnosed in a period of 10 years, from 2009 to 2018 in France. We can estimate an average number of cases each year and a rate incidence of 0,005 cases for 100000 people. Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie and Bourgogne-Franche-Comté represent 64% of cases. Regarding the place of contamination of cases, 9 are imported (27%), 2 autochthonous (6%) and 22 (67%) without any information about the origin. Regarding the diagnsosis, it is mainly an immunological diagnosis : 31 serological diagnosis (93,9%) and 2 coprological examination (6,1%).
Conclusion: human fascioliasis is rare in France and has nearly disappeared of the land since the beginning of the twenty first century. Only isolated and sporadic cases remain.
Introduction : les fascioloses à F. gigantica sont rares, limitées aux zones tropicales. Suite à l’observation à Nice d’un cas de fasciolose humaine attribuée à F. gigantica contracté au Burkina Faso nous nous interrogeons sur la situation actuelle en France. La France est connue pour être une zone d’endémie de fasciolose. Le chiffre d’un peu plus de 300 cas annuels estimés est encore retrouvé dans la littérature. A notre avis il n’est pas actualisé. Il semblerait que la fasciolose ait été moins diagnostiquée ces dernières décennies. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’incidence de la fasciolose humaine en France et d’en établir le profil épidémiologique.
Matériel et méthodes : une étude épidémiologique descriptive rétrospective, multicentrique a été réalisé auprès des laboratoires de Parasitologie-Mycologie des Centres Hospitaliers Universitaires de France, avec aussi la participation du laboratoire Eurofins. Le critère principal était tout diagnostic sérologique ou coprologique de fasciolose entre 2009 et 2018. Un questionnaire complémentaire fût diffusé afin de recueillir pour chaque cas positif des éléments à la fois cliniques et épidémiologiques. Une analyse rétrospective descriptive a été réalisée.
Résultats : avec un taux de participation de 63%, on retient au total, tout centre confondu, 33 cas de fasciolose diagnostiqués en 10 ans entre 2009 et 2018 en France, soit une moyenne de 3 cas/an et une incidence annuelle de 0,005 cas pour 100000 personnes. L’Ile-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes, l’Occitanie et la Bourgogne-Franche-Comté représentent 64% des cas. Concernant le lieu de contamination des cas, 9 sont importés (27%), 2 autochtones (6%) et 22 (67%) dont l’origine n’est pas renseignée. Concernant le diagnostic il est essentiellement immunologique : 31diagnostics sérologiques (93,9%) et 2 diagnostics coprologiques (6,1%).
Conclusion : la fasciolose humaine est rare en France et a presque disparu du territoire depuis le début du XXIe siècle. Seuls quelques cas isolés, sporadiques subsistent.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020NICEM005.pdf (8.01 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02868867 , version 1 (15-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02868867 , version 1

Cite

Laurencie Massamba. Fasciolose humaine à Fasciola gigantica contractée au Burkina Faso. Le point sur la fasciolose humaine en France au début du XXIe siècle. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02868867⟩
66 View
387 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More