Étude épidémiologique des expositions reprotoxiques des couples infertiles au CPMA, à Marseille - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Étude épidémiologique des expositions reprotoxiques des couples infertiles au CPMA, à Marseille

Abstract

Contexte : de nombreuses études ont fait état des effets délétères des expositions reprotoxiques environnementales sur la fertilité masculine ou féminine ; néanmoins, le dépistage des expositions reprotoxiques reste peu réalisé dans la pratique actuelle. Objectif : identifier les facteurs de risque reprotoxiques (FRR), comportementales, domestiques, environnementales et professionnels chez les patients infertiles. Conception : étude monocentrique prospective. Patients : Femmes et hommes suivant un traitement en assistance médicale à la procréation (AMP), au CHU de l’hôpital de la Conception à Marseille. Intervention : les patients ont rempli un auto-questionnaire pour recueillir des informations sur i) les différents types d'expositions reprotoxiques, et ii) la fréquence et l'intensité des expositions (approche qualitative et semi-quantitative). Principales mesures des résultats : Les FRR identifiés chez les patients ont été classés en deux catégories : "reconnu" et "suspecté", défini par une recherche bibliographique. Résultats : sur 1090 patients infertiles vus en consultation pour un traitement d’AMP, nous en avons inclus 810. Les résultats montrent que 95,8 % des femmes et 97 % des hommes déclarent un FRR reconnu ou suspecté. Le nombre de FRR reconnu par patient est généralement compris entre 1 et 3. Les principaux FRR reconnus auto-déclarés chez les hommes sont dus à l'exposition aux solvants, à la chaleur, aux substances psychoactives et à un IMC>25 ; chez les femmes, à l'exposition à un air intérieur de mauvaise qualité, aux substances psychoactives et à un IMC>25. Conclusions : presque tous les patients stériles sont exposés à au moins une substance reconnue ou suspectée de FRR. Nos résultats suggèrent que si le dépistage individuel de chacun était fait avant un traitement d’AMP, la plupart des patients pourraient agir sur un nombre de FRR modifiable, dans le but d'augmenter leurs chances de grossesse naturelle et d'améliorer les résultats en AMP.
Fichier principal
Vignette du fichier
PRADES Ségolène. Mémoire de DES 2020.pdf (1.91 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02883754 , version 1 (29-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02883754 , version 1

Cite

Ségolène Prades. Étude épidémiologique des expositions reprotoxiques des couples infertiles au CPMA, à Marseille. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨dumas-02883754⟩
374 View
227 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More