Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Malnutrition aigüe dans le Sud-Ouest de Magadascar : quelle prévalence chez les patients consultant en centre de santé au cours d'une mission humanitaire française

Résumé : La malnutrition aiguë (MA) et ses conséquences constituent la principale cause de mortalité chez les enfants des pays en voie de développement. La région Sud de Madagascar est l’un des endroits les plus touchés au monde. L’association humanitaire Medicaero intervient principalement dans le Sud-Ouest de Madagascar. Aucune étude concernant la prévalence de la MA chez les enfants consultants en centre de santé au cours d’une mission humanitaire dans le cadre de cette association n’a été effectuée. L’objectif principal de notre étude était d’évaluer la prévalence de la MA, et des différents stades de sévérité (sévère dont le syndrome de kwashiorkor, modérée et légère) chez les enfants amenés en consultation dans 2 centres de santé au cours d’une mission afin d’initier une coordination avec les principaux acteurs nationaux pour la lutte contre la malnutrition.
Matériels et méthode :
165 enfants de 0 à 16 ans amenés aux centres de santé des communes d’Ampanihy et Ejeda pendant la mission Medicaero du 31 mars au 12 avril 2019 ont été examinés et dépistés pour la MA, par la mesure du périmètre brachial (PB), le rapport poids/taille (P/T), et la présence d’oedèmes bilatéraux d’origine nutritionnelle. La MA sévère (MAS), la MA modérée (MAM) et la MA légère (MAL) étaient définies selon les critères de l’OMS.
Résultats :
La prévalence de la MA (tous stades confondus) dans notre population était de 91/165, soit 55,2% [IC à 95% : 47,23-62,89]. Parmi les patients diagnostiqués MA (n=91), 29 avaient une MAS (31,9%), 41 une MAM (45,1%) et 21 une MAL (23,1). 1 seul enfant atteint de syndrome de kwashiorkor a été diagnostiqué. La prévalence de la MA chez les enfants de moins de 5 ans était de 75/108 = 69,4% [IC à 95% : 59,84-77,95] dont 26 (34,2%) en MAS et 31 (40,8%) en MAM. Parmi les enfants en MAS, 9 ont été hospitalisés pour MAS avec complications. Ils avaient tous moins de 24 mois.
Conclusion :
Notre étude montre une forte proportion de patients en MA chez notre cohorte, particulièrement chez les enfants de moins de 5 ans. La prévalence de la MAS chez cette tranche d’âge est inacceptable et doit alerter le personnel local et les bénévoles partant en mission avec cette association. La période de recueil, les difficultés subies durant la saison des pluies 2018-2019 et le biais de recrutement pourraient expliquer ce fort taux de prévalence. Des études supplémentaires menées sur d’autres périodes permettraient d’avoir une vision plus globale et d’anticiper chaque mission afin de bien prendre en charge tous les cas de MA dépistés, et de mieux s’articuler avec les principaux acteurs nationaux de la lutte contre la malnutrition à Madagascar.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [66 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02885050
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, June 30, 2020 - 12:46:24 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:46:27 PM

File

Zellali_Kenza1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02885050, version 1

Citation

Kenza Zellali. Malnutrition aigüe dans le Sud-Ouest de Magadascar : quelle prévalence chez les patients consultant en centre de santé au cours d'une mission humanitaire française. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02885050⟩

Share

Metrics

Record views

31

Files downloads

17