Troubles liés à l'usage d'alcool sans dépendance des patients hospitalisés‎ : repérage et information du médecin traitant - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Troubles liés à l'usage d'alcool sans dépendance des patients hospitalisés‎ : repérage et information du médecin traitant

Hakim Houchi

Abstract

Introduction : les médecins généralistes sont largement encouragés à pratiquer le repérage précoce et intervention brève (RPIB) avec pour but la lutte contres les troubles liés à l’usage d’alcool. Malgré l’efficacité du RPIB, les troubles liés à l’usage d’alcool (TUA) sans dépendance restent le plus souvent méconnus par le médecin traitant (MT) qui invoque des facteurs plus ou moins discutables. Or, les unités Médicales, Chirurgicales et Obstétricales (MCO) accueillent tous les jours des patients présentant un TUA sans dépendance. Dans ce contexte, il paraît intéressant d’analyser l’accueil d’une information relative au TUA repéré en unité MCO puis donnée au MT et de son effet sur la prise en charge addictologique et somatique. Matériel et méthodes : onze unités de soins ont participé à l’étude dont 3 services de chirurgie et 8 services de médecine. Sur les 1243 lits MCO du CHU d’AMIENS, un potentiel de 300 lits on été visités, 172 patients ont accepté de répondre au questionnaire FACE afin d’identifier une consommation à risque et/ou une dépendance à l’alcool. Un second questionnaire destiné aux médecins traitant a été élaboré en vue d’analyser l’évolution de la prise en soins proposée aux patients après leur médecin traitant est été informé du TUA. Résultats : l'analyse des données a été effectuée sur 39 patients dont le TUA est objectivé par score FACE. Les médecins traitant respectifs des 21 patients TUA sans dépendance se sont vus proposer un questionnaire sur la prise en soins après avoir été informés du TUA de leur patient. La moyenne d’âge de 20 MT contactés était de 51,1+/-1,9ans, 80,0% (n=16) d’entre eux étaient des hommes, tous sont informatisés et un seul médecin traitant affirme avoir bénéficié d’une formation en addictologie. L’ensemble des médecins interrogés affirme avoir bien reçu et lu le courrier. La notion de TUA des patients interrogés n’était pas connue pour 78,9% (n=15/19) médecins traitant, alors que seuls 47,4% (n=9/19) d’entre déclarent avoir abordé le sujet avec leurs patients dans les 12 mois suivant leur hospitalisation. Notons cependant que si les 78,9% (n=15/19) médecins interrogés ont qualifié le courrier d’utile, seuls 42,1% (n=8/19) l’ont qualifié d’informatif et ont noté la CDA dans le dossier patient. Les médecins qualifiant le courrier d’informatif abordent plus facilement le TUA avec leurs patients (p<0,001). Alors que la prise en charge du TUA sans dépendance semble appropriée pour 47,4% (n=9/19), aucune initiative n’est prise en lien avec le motif d’hospitalisation toutes causes confondues. Conclusion : les données de ce travail montre que les TUA sans dépendance sont globalement méconnus des médecins traitant. Le CR médical est un facteur favorisant l’abord du sujet. Les patients présentant un TUA sans dépendance ne bénéficient pas de prise en charge en lien avec leur motif de recours intégrant leur mésusage.
Fichier principal
Vignette du fichier
Houchi Hakim. Thèse d'exercice de médecine générale (UPJV).pdf (1.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02901531 , version 1 (17-07-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02901531 , version 1

Cite

Hakim Houchi. Troubles liés à l'usage d'alcool sans dépendance des patients hospitalisés‎ : repérage et information du médecin traitant. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02901531⟩
27 View
141 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More