Pourquoi et comment le maitre E peut-il penser la mise en écriture comme une remédiation pour entrer dans la lecture ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Pourquoi et comment le maitre E peut-il penser la mise en écriture comme une remédiation pour entrer dans la lecture ?

Abstract

L’apprentissage de la lecture a été « le fil rouge » de ma carrière. Je pressentais bien qu’il fallait proposer plusieurs entrées possibles dans cet apprentissage. Je décidais donc d’approfondir mes connaissances sur l’entrée dans l’écrit pour proposer aux élèves dont j’aurai la charge via ma formation de maître E une entrée par la mise en écriture. Sur la base de l’équation : L = C X R (Lecture = Compréhension X Reconnaissance des mots) proposées par A. Ouzoulias et des profils des élèves de CP qui m’étaient signalés, je décidais d’expérimenter l’augmentation du facteur R. Dans l’activité d’écriture, l’élève est celui qui choisit le message. Il produit ses phrases, utilise ses connaissances sur le sujet, ses connaissances linguistiques d’ordre lexical et syntaxique. Simultanément à cela, il me fallait construire une « nouvelle identité professionnelle », en définir les contours et le champ d’action.
Fichier principal
Vignette du fichier
dannel_sylvie.pdf (2.04 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02923459 , version 1 (27-08-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02923459 , version 1

Cite

Sylvie Dannel. Pourquoi et comment le maitre E peut-il penser la mise en écriture comme une remédiation pour entrer dans la lecture ?. Education. 2019. ⟨dumas-02923459⟩
298 View
2448 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More