Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Pourquoi et comment le maitre E peut-il penser la mise en écriture comme une remédiation pour entrer dans la lecture ?

Résumé : L’apprentissage de la lecture a été « le fil rouge » de ma carrière. Je pressentais bien qu’il fallait proposer plusieurs entrées possibles dans cet apprentissage. Je décidais donc d’approfondir mes connaissances sur l’entrée dans l’écrit pour proposer aux élèves dont j’aurai la charge via ma formation de maître E une entrée par la mise en écriture. Sur la base de l’équation : L = C X R (Lecture = Compréhension X Reconnaissance des mots) proposées par A. Ouzoulias et des profils des élèves de CP qui m’étaient signalés, je décidais d’expérimenter l’augmentation du facteur R. Dans l’activité d’écriture, l’élève est celui qui choisit le message. Il produit ses phrases, utilise ses connaissances sur le sujet, ses connaissances linguistiques d’ordre lexical et syntaxique. Simultanément à cela, il me fallait construire une « nouvelle identité professionnelle », en définir les contours et le champ d’action.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [16 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02923459
Contributor : Espe Lnf <>
Submitted on : Thursday, August 27, 2020 - 10:35:31 AM
Last modification on : Wednesday, September 9, 2020 - 3:20:16 AM

File

dannel_sylvie.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02923459, version 1

Citation

Sylvie Dannel. Pourquoi et comment le maitre E peut-il penser la mise en écriture comme une remédiation pour entrer dans la lecture ?. Education. 2019. ⟨dumas-02923459⟩

Share

Metrics

Record views

24

Files downloads

25