Effet du temps d'écran sur les manifestations du bégaiement chez des enfants de 0 à 18 ans - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Effet du temps d'écran sur les manifestations du bégaiement chez des enfants de 0 à 18 ans

Abstract

Many issues are raised with the emergence of screens, especially in the area of health. But stuttering is still an unknown area, with a lack of information about a possible link between screens and stuttering. Our problem is this: does the number of hours spent in front of screens have any influence on the stutter protests? The aim of this study is to verify if a link exists between the screen time and the stutter protests. For that, a questionnaire has been created to collect a lot of informations about the screen habits and the changes noticed - in stuttering and its contributing factors - with children of 2 to 18 years old. The questionnaire got two parts: the first one is for the parents, the second one is for the children. This second part exists in three different versions according to the child’s age (0-6 years; 6-12 years; 12-18 years). The answers show that 73,3% of parents observe changes with their children. 63,6% of the changes concern stuttering, 81,8% concern the contributing factors. These results are not significative but demonstrate a tendency, because in this participants group, screens have an impact on stuttering and its contributing factors. This study confirms the hypothesis that screens have an effect on stutter protests, and give some tools to speech and language therapists to prevent against the excess of screen, and for the stuttering therapy. More research is necessary to precise the associated factors or the type of screens with a particular impact.
De nombreuses questions sont soulevées avec l’émergence des écrans, notamment dans le domaine de la santé. Or, le bégaiement reste un domaine inexploré, avec un manque flagrant d’informations sur un possible lien entre les écrans et le bégaiement. Notre problématique était donc la suivante : est-ce que le nombre d’heures passées devant des écrans a une influence sur les manifestations du bégaiement ? L’objectif de cette étude est de vérifier s’il existe un lien entre le temps d’écran et les manifestations du bégaiement. Pour cela, un questionnaire a été créé afin de rassembler un grand nombre d’informations sur les habitudes d’écran et les changements observés - dans le bégaiement et ses facteurs aggravants - des enfants de 2 à 18 ans. Le questionnaire se découpe en deux parties : une première pour les parents, une deuxième pour les enfants. Cette deuxième partie existe en trois versions différentes selon l’âge de l’enfant (0-6 ans ; 6-12 ans ; 12-18 ans). Les réponses montrent que 73,3% des parents observent des changements chez leurs enfants. 63,6% des changements concernent le bégaiement, 81,8% concernent les facteurs aggravants. Ces résultats ne sont pas significatifs mais montrent une tendance, puisque dans ce groupe de participants, les écrans ont un impact sur le bégaiement et ses facteurs aggravants. Cette étude confirme donc l’hypothèse d’un effet des écrans sur les manifestations du bégaiement, et donne des outils aux orthophonistes la prévention contre l’excès d’écran, et le suivi du bégaiement. Des recherches ultérieures sont nécessaires pour préciser les facteurs associés ou le type d’écran avec un impact particulier.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020NICEMO05.pdf (1.53 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02939537 , version 1 (15-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02939537 , version 1

Cite

Léa Baudon. Effet du temps d'écran sur les manifestations du bégaiement chez des enfants de 0 à 18 ans. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02939537⟩
187 View
1257 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More