Étude préliminaire de validation du DTOA Préma, questionnaire parental pédiatrique de Dépistage des Troubles de l’Oralité Alimentaire chez les enfants nés prématurément, âgés entre 24 et 36 mois - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Étude préliminaire de validation du DTOA Préma, questionnaire parental pédiatrique de Dépistage des Troubles de l’Oralité Alimentaire chez les enfants nés prématurément, âgés entre 24 et 36 mois

Abstract

Feeding and eating disorders are present in 40 to 70% of the premature infants population which can threaten long-term cognitive and language growth and development. However, no French and specific screening tool exists for this population. We wanted to develop a pediatric assessment tool, the DTOA Préma. The aim of our study was to start its criterion validity, face validity and content validity.
To begin the criterion validation, 4 parents of children born prematurely (< 33 SA) aged 24 to 36 months filled out our scale and a gold standard, the MCH Feeding-Scale, during a pediatric consultation to monitor their child. To establish the face validity and content validity, two juries have been questioned : one made of 3 pediatricians, future users of the grid, and the other one made of 6 speech-language therapists, experts in feeding disorders.
The study revealed that the first criteria validation results matched those of the chosen gold standard. The face validity was high (I-CVI > 0.78 ; S-CVI / Ave > 0.9). The content validity obtained good results (I-CVI > 0.78 ; S-CVI / Ave > 0.9). The DTOA Préma should be improved by future research, and its criteria validation should be continued. Ultimately, this screening would allow pediatricians to have a valid French tool, allowing them to refer children born premature to a diagnostic consultation for EOD and thus start early care.
Les troubles de l’oralité alimentaire sont présents chez 40 à 70 % de la population d’enfants nés prématurément, pouvant menacer la croissance et le développement cognitif et langagier à long terme. Cependant, aucun dépistage français et spécifique n’existe pour cette population. Nous avons souhaité développer un outil de dépistage pédiatrique pour les enfants nés prématurément, le DTOA Préma. Le but de notre étude était de débuter sa validation à travers les validités contre-critère, d’apparence et de contenu.
Pour débuter la validation contre-critère, 4 parents d’enfants nés prématurément (< 33 SA) âgés de 24 à 36 mois ont rempli notre échelle et un gold standard, l’échelle HME, lors d’une consultation pédiatrique de suivi de leur enfant. Pour établir les validités d’apparence et de contenu, deux jurys ont été interrogés : l’un composé de 3 pédiatres, futurs utilisateurs de la grille, et l’autre composé de 6 orthophonistes, experts dans les troubles de l’oralité alimentaire.
L’étude a révélé que les premiers résultats de validation critérielle concordaient avec ceux du gold standard choisi. La validité d’apparence était élevée (I-CVI > 0,78 ; S-CVI/Ave > 0,9). La validité de contenu a obtenu de bons résultats (I-CVI > 0,78 ; S-CVI/Ave > 0,9). Le DTOA Préma pourrait faire l’objet d’améliorations futures, et sa validation critérielle doit être poursuivie. A terme, ce dépistage permettrait aux pédiatres de disposer d’un outil français valide, permettant de diriger les enfants nés prématurés vers une consultation diagnostique des TOA et ainsi débuter une prise en soin précoce.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020NICEMO14.pdf (2.35 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02939764 , version 1 (15-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02939764 , version 1

Cite

Laureen Croisier. Étude préliminaire de validation du DTOA Préma, questionnaire parental pédiatrique de Dépistage des Troubles de l’Oralité Alimentaire chez les enfants nés prématurément, âgés entre 24 et 36 mois. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02939764⟩
72 View
494 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More