Histoire naturelle des anévrismes intracrâniens déjà traités : risque de saignement et risque de retraitement - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Natural history of previously treated intracranial aneurysm: risk of (recurrent) haemorrhage and risk of retreatment

Histoire naturelle des anévrismes intracrâniens déjà traités : risque de saignement et risque de retraitement

Abstract

Intracranial aneurysms (IAs) are vascular malformations that occur frequently and can be treated through endovascular treatment (EVT) or microsurgery. A previously treated IA can recanalize, which can lead to a rupture. The aim of our study was to evaluate the natural history of previously treated IA, by evaluating the risk of ruptures and the risk of retreatment. All patients treated for an IA between 2007 and 2017 in 4 hospitals were included. The rate of (recurrent) haemorrhage and the rate of prophylactic retreatment, as well as the risk factors of haemorrhage, were retrospectively evaluated. Finally, we evaluated the frequency of procedural complications of IA retreatment and searched for any risk factors. A total of 4997 IA were included in the study, corresponding to 20489 patients-years. Compared with microsurgery, EVT leads to a higher risk of retreatment but leads to a similar risk of haemorrhage. Twenty-eight patients (0.6%) had haemorrhage, and recanalization after clipping was the only risk factor. A total of 237 IAs (4.7%) were retreated. Among them, 29 (12.2%) had a complication. The only risk factor for complications was microsurgical clipping used as an aneurysm retreatment. The rate of haemorrhage of previously treated IAs is low, and predicting the occurrence of haemorrhage is difficult. Additionally, IA retreatment is frequent, particularly with EVT, and the frequency of procedural complications is important. The imbalance between the rate of haemorrhage and that of retreatment raises the question of what the indications for IA retreatment should be.
Les anévrismes intracrâniens (AIs) sont des malformations vasculaires qui surviennent fréquemment et peuvent être traitées par traitement endovasculaire (EVT) ou microchirurgie. Un AI précédemment traité peut se recanaliser, ce qui peut entraîner une rupture. Le but de notre étude était d'évaluer l'histoire naturelle des AIs précédemment traités, en évaluant le risque de rupture et le risque de retraitement. Tous les patients traités pour un AI entre 2007 et 2017 dans 4 hôpitaux ont été inclus. Le taux de (re)saignement et le taux de retraitement prophylactique, ainsi que les facteurs de risque d'hémorragie, ont été évalués rétrospectivement. Enfin, nous avons évalué la fréquence des complications procédurales du retraitement de l'AI et recherché tous les facteurs de risque. Un total de 4997 AIs ont été inclus dans l'étude, correspondant à 20489 patients-années. Comparé à la microchirurgie, l'EVT entraîne un risque de retraitement plus élevé mais un risque de (re)saignement similaire. Vingt-huit patients (0,6%) ont eu un (re)saignement et la recanalisation après clipping était le seul facteur de risque. Au total, 237 AIs (4,7%) ont été retraités. Parmi eux, 29 (12,2%) avaient une complication. Le seul facteur de risque de complications était le clipping microchirurgical utilisé comme retraitement d'un AI. Le taux de (re)saignement des AIs précédemment traités est faible et il est difficile de prévoir la survenue d'une hémorragie. De plus, le retraitement AI est fréquent, en particulier avec l’EVT et la fréquence des complications procédurales est importante. Le déséquilibre entre le taux d'hémorragie et celui du retraitement soulève la question de savoir quelles devraient être les indications d'un retraitement des AIs.
Fichier principal
Vignette du fichier
METAYER Thomas Neurochir.pdf (2 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02942029 , version 1 (17-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02942029 , version 1

Cite

Thomas Metayer. Histoire naturelle des anévrismes intracrâniens déjà traités : risque de saignement et risque de retraitement. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02942029⟩
142 View
645 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More