2008-2018 : Ciao Italia... Bonjour la France ! Une décennie d'immigration italienne en France - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

2008-2018 : Ciao Italia... Bonjour la France ! Une décennie d'immigration italienne en France

Abstract

This thesis will aim to deal with the Italians' departure to France during the decade 2008-2018. Italian immigration to France is not new. Italy has long been a country of emigration rather than immigration, and since the 19th century France has welcomed many immigrants from the Italian regions near the French-Italian border. Throughout history, the waves of immigration were of a different nature and were characterized by some necessity. In most cases, it was a matter of finding work that their country could not give them, but it could also be a matter of political immigration, such as those opposed to the fascist regime.
We will try to determine the characteristics of current migration (characterized as "brain drain"), seeking to understand - mainly thanks to a huge field survey - who are leaving, why they are leaving, what they are coming to look for in France that they can't find in Italy, what their integration into France is, what links they maintain (or not) with their country of origin, and whether they consider their establishment in France as permanent or temporary.
Although it may be described as economic, this new migration, on which our research has focused, cannot be separated from all political aspects. We will see that these are economic and political incentives that lead the Italians to make that choice and leave.
Ce mémoire visera à traiter le départ des italiens vers la France au cours de la décennie 2008-2018. L'immigration italienne en France n'est pas nouvelle. L’Italie a longtemps été davantage un pays d'émigration que d'immigration, et depuis le XIXe siècle la France a accueilli de nombreux migrants transalpins. Au cours de l'histoire, les vagues d'émigration étaient de différentes natures et se caractérisaient par une certaine nécessité. Il s'agissait, le plus souvent, de trouver le travail que leur pays n'était pas en mesure de leur donner mais il pouvait également s'agir d'une émigration politique à l'image par exemple des opposants au régime fasciste. Nous nous attacherons à définir les caractéristiques de l'actuelle immigration (qualifiée de « fuite des cerveaux »), en cherchant à comprendre - notamment grâce à une vaste enquête de terrain - qui sont ceux qui partent, pour quelles raisons partent-ils, que viennent-ils chercher en France qu'ils ne parviennent pas à trouver en Italie, comment se passe leur intégration en France, quels liens ils conservent (ou non) avec leur pays d'origine, et considèrent-ils leur installation dans l'Hexagone comme définitive ou temporaire. Bien qu'elle puisse être qualifiée d'économique, cette nouvelle immigration, sur laquelle a porté notre recherche, ne peut pas être complètement séparée de toute considération politique. Nous verrons que ce sont des motivations économiques et politiques qui amènent les Italiens à opérer ce choix de partir.
Fichier principal
Vignette du fichier
KALFAS_Melina_MEMOIRE_M2.pdf (3.27 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02944366 , version 1 (21-09-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02944366 , version 1

Cite

Mélina Kalfas. 2008-2018 : Ciao Italia... Bonjour la France ! Une décennie d'immigration italienne en France. Sciences de l'Homme et Société. 2019. ⟨dumas-02944366⟩
214 View
981 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More