Thérapie autour du verbe dans l’aphasie non-fluente : étude expérimentale en cas uniques - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Thérapie autour du verbe dans l’aphasie non-fluente : étude expérimentale en cas uniques

Abstract

Lexical disorders in aphasia affect the different grammatical classes. Many studies have focused on therapies based on the substantive but little on the verb, whereas it is more frequently disordered in aphasics (Mätzig et al., 2009). The verb plays a central role in any sentence and gives access to its grammatical structure. It also has the particularity of being closely linked to the argument structure on the semantic and syntactic level. Our study took the form of a single-case experimental design with multiple baseline. It aimed at evaluating the effects of a therapy training the verb and its arguments on the production of sentences as well as its transfer to speech. The therapy was provided to three patients with chronic nonfluent aphasia. The protocol took place over twelve weeks divided into three distinct stages – baseline, therapy, follow-up – during which repeated measurements were made weekly. Posttreatment was assessed immediately after stopping therapy and at ten weeks. The results show suggestive gains in the production of sentences generated from trained verbs for two out of three patients. The results also reveal a generalization effect for the production of sentences from untrained verbs for the three patients. In addition, increases in percentage of complete utterances and lexical diversity were observed on discourse for two patients. However, the results do not allow to conclude on the effect of the training of complex argument structures on the production of verbs of lesser complexity.
Les troubles de la production lexicale dans l’aphasie touchent les différentes classes grammaticales. Nombreux sont les travaux cernant les thérapies basées sur le substantif mais peu sur le verbe alors qu’il serait fréquemment plus perturbé chez les aphasiques (Mätzig et al., 2009). Le verbe assure un rôle pivot dans la phrase et permet d’accéder à sa structure. Il présente également la particularité d’être étroitement lié à la structure argumentale sur le plan sémantique et syntaxique. Nous avons mené une étude expérimentale en cas uniques avec ligne de base multiple visant à évaluer les effets d’une thérapie entraînant le verbe et ses arguments sur la production de phrases ainsi que son transfert au discours. La thérapie s’est adressée à trois patients présentant une aphasie non-fluente en phase chronique. Le protocole s’est déroulé sur douze semaines réparties en trois périodes – phase préthérapeutique, thérapie, suivi post-thérapeutique – au cours desquelles des mesures répétées ont été effectuées hebdomadairement. Le maintien a été évalué immédiatement après l’arrêt de la thérapie et à dix semaines. Les résultats montrent des effets suggestifs en production de phrases élaborées à partir de verbes entraînés pour deux patients sur trois. Les résultats révèlent un effet de généralisation pour la production de phrases à partir de verbes nonentraînés pour les trois patients. De plus, une amélioration des performances dans le discours est observée pour deux patients. En revanche, les résultats ne permettent pas de conclure à l’effet de l’entraînement de structures argumentales complexes sur la production de verbes de complexité moindre.
Fichier principal
Vignette du fichier
3_MEM_ORTHO_2020_CANTREAU_DE_CREMIERS_Valerie-DAVALLET_SARFATI_Isabelle.pdf (1.66 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02948188 , version 1 (24-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02948188 , version 1

Cite

Valérie Cantreau de Crémiers, Isabelle Davallet Sarfati. Thérapie autour du verbe dans l’aphasie non-fluente : étude expérimentale en cas uniques. Sciences cognitives. 2020. ⟨dumas-02948188⟩
122 View
838 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More