Troubles cognitifs chez les patients acouphéniques chroniques : attention et compréhension de la parole - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Troubles cognitifs chez les patients acouphéniques chroniques : attention et compréhension de la parole

Abstract

Objective: this study seeks to measure in a population of chronic tinnitus patients how many of them have a cognitive complaint through Attention and Performance Self-Assessment (APSA) and to define an objective basis in these patients the link between their complaint and lowered cognitive performance.
Method: 23 chronic tinnitus adult patients followed at the Rothschild Hospital in Paris answered subjective questionnaires on tinnitus: APSA, Tinnitus Handicap Inventory and the Analogical Visual Scale on the discomfort and intensity of tinnitus. They also had validated psychometric tests on auditory and visual attention, executive functions (Pasat, Double task of Baddeley, d2, Stroop, TMT-B) and on speech comprehension in noise (Hein test, VRB test).
Results: 95.6% of chronic tinnitus patients have deficient or pathological performance on at least 1 evaluation criterion either in visual or in auditory modality and 43.5% of patients are affected in both modalities and also in comprehension of speech in noise whatever hearing loss level, while only 39% express a cognitive complaint to the APSA. These results help to show that tinnitus is part of a supermodal functioning and that it has a central component. However, for this population, the APSA does not seem to be a predictive tool for decreases in cognitive performance in tinnitus patients.
Conclusion: chronic tinnitus patients may have attention deficit, speech in noise deficits and could be referred to speech therapy.
Objectif : cette étude cherche à mesurer au sein d’une population de patients acouphéniques chroniques combien d’entre eux ont une plainte cognitive par le biais de l’Attention and Performance Self-Assessment (APSA) et à objectiver chez ces patients le lien entre leur plainte et des performances cognitives abaissées.
Méthode : 23 patients adultes acouphéniques chroniques suivis à l’Hôpital Rothschild à Paris ont répondu à des questionnaires subjectifs sur les acouphènes : APSA, Tinnitus Handicap Inventory et Echelle Visuelle Analogique sur la gêne et l’intensité de l’acouphène. Ils ont également passé des tests validés sur l’attention auditive et visuelle, les fonctions exécutives (Pasat, Double tâche de Baddeley, d2, Stroop, TMT-B) et sur la compréhension de la parole dans le bruit (test Hein, test VRB).
Résultats : 95,6 % des patients acouphéniques chroniques ont des performances déficitaires ou pathologiques en modalité visuelle ou en modalité auditive et 43,5 % des patients sont touchés dans les 2 modalités ainsi qu’en compréhension de la parole dans le bruit, quel que soit le niveau de perte auditive alors qu’ils ne sont que 39 % à exprimer une plainte à l’APSA. Ces résultats contribuent à montrer que l’acouphène relève d’un fonctionnement supra-modal et qu’il a une composante centrale. Cependant, pour cette population, l’APSA ne semble pas être un outil prédictif des baisses de performances cognitives des patients acouphéniques.
Conclusion : les patients acouphéniques chroniques peuvent avoir des déficits attentionnels, de compréhension de la parole dans le bruit et pourraient être orientés vers des prises en charge orthophoniques.
Fichier principal
Vignette du fichier
9_MEM_ORTHO_2020_DE_CIBON_UTZSCHNEIDER_Caroline-LOUIS_DE_VAULCHIER_Nathalie.pdf (1.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02948247 , version 1 (24-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02948247 , version 1

Cite

Caroline de Cibon Utzschneider, Nathalie Louis de Vaulchier. Troubles cognitifs chez les patients acouphéniques chroniques : attention et compréhension de la parole. Sciences cognitives. 2020. ⟨dumas-02948247⟩
96 View
1594 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More