La RCP d’onco-gériatrie modifie-t-elle le plan de traitement oncologique initialement prévu par le cancérologue référent ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

La RCP d’onco-gériatrie modifie-t-elle le plan de traitement oncologique initialement prévu par le cancérologue référent ?

Abstract

Introduction : le cancer de la personne âgée est un problème de santé publique grandissant. Il existe peu d’études s’intérèssant à l’impact de l’évaluation onco-gériatrique sur la décision thérapeutique oncologique. Objectif : l’objectif principal de ce travail est de décrire les modifications de plan de traitement oncologique des patients dans les suites de la RCP d’onco-gériatrie et de détailler les facteurs prédictifs des modifications de plan de traitement proposés. Matériels et méthodes : la population cible de ce travail est composée de tous les patients âgés de ≥ 75 ans ou ≥ 70 ans et fragiles, présentés à la RCP d’Onco-gériatrie de l’ICM Val D’Aurelle entre janvier 2016 et janvier 2018. Résultats : 377 patients ont été inclus, d’âge médian 81 ans. La grande majorité des patients présentait au moins un syndrome gériatrique (dépendance, dénutrition, troubles cognitifs, risque de chutes, dépression, trouble sensoriel). Sur les 377 patients, il a été proposé une modification du plan de traitement chez 85 d’entre eux, soit 22.5 % des patients. En analyse univariée, les facteurs prédictifs d’une proposition de modification du plan de traitement étaient le nombre de comorbidités (OR 1.14), le nombre de médicaments (OR 1.08), un score IADL ≤ 7/8 (OR 1.68), un score de Lee ≥ 14 (OR 3.02), un appui monopodal altéré (OR 2.11) et un OMS 3-4 (OR 2.44). En analyse multivariée, le score de Lee ≥ 14 était associé à une plus grande probabilité de proposition de modification de plan de traitement (OR 2.79). Conclusion : l’évaluation onco-gériatrique permet une modification du plan de traitement oncologique chez 22.5 % des patients. Le nombre de comorbidités, le score IADL, le score de Lee, l’appui monopodal et le statut OMS sont des facteurs prédictifs d’une proposition de modification thérapeutique oncologique.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEx_Montpellier_UM_Med_2018_Azan_Simon.pdf (3.06 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02952165 , version 1 (29-09-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02952165 , version 1

Cite

Simon Azan. La RCP d’onco-gériatrie modifie-t-elle le plan de traitement oncologique initialement prévu par le cancérologue référent ?. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02952165⟩
92 View
310 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More