Tremblement et traitement thymorégulateur : effet du lithium et de la vitamine B6. Revue de la littérature et étude clinique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Tremblement et traitement thymorégulateur : effet du lithium et de la vitamine B6. Revue de la littérature et étude clinique

Abstract

Introduction : le trouble bipolaire est une pathologie psychiatrique fréquente et sévère, ayant pour principal risque le décès par suicide. Ce trouble nécessite un traitement médicamenteux régulateur de l’humeur pour la prise en charge des épisodes thymiques et la prévention des rechutes. Le Lithium est actuellement le meilleur traitement préventif des rechutes, mais il est responsable d’effets secondaires, et notamment de tremblements, qui sont la cause d’une gêne sociale et peuvent amener le patient à arrêter le Lithium. Une des hypothèses du mécanisme physiopathologique du tremblement serait que le Lithium provoquerait un stress oxydatif au niveau des noyaux gris centraux. De nombreux facteurs peuvent favoriser ou aggraver les tremblements induits par le Lithium. Le traitement proposé actuellement par Bêtabloquant pour réduire le tremblement est limité de par ses contre-indications et effets secondaires multiples et son efficacité partielle. Nous étudions une thérapeutique alternative par Vitamine B6, un antioxydant, qui a prouvé son efficacité antérieurement dans cette indication et dans d’autres types de tremblements (tremblements Parkinsoniens, et dyskynésie tardives aux neuroleptiques). Objectifs : cette étude a pour objectifs de comparer les différents outils de mesures du tremblement, d’étudier les facteurs associés aux tremblements et plus précisément aux tremblements induits par le Lithium, et de comprendre le mécanisme physiopathologique de la piste thérapeutique de la vitamine B6 (pyridoxine) dans cette indication, avec comme première hypothèse la correction d’une carence. Avec comme objectif principal de limiter les tremblements induits par le lithium et donc d’améliorer la qualité de vie des patients et limiter le risque d’arrêt du traitement. Matériel et Méthode : c’est une étude de cas témoin transversale monocentrique. La population étudiée est la population de patients présentant un trouble bipolaire diagnostiqué recrutée au centre expert des troubles bipolaires de Marseille. Le nombre de patient recruté est de 109. Le Critère d’inclusion est les patients majeurs ayant un diagnostic de trouble bipolaire de type 1, 2, ou non spécifié. Il n’y a aucun critère d’exclusion. Les Outils pour mesurer les tremblements sont : PRISE-M, Spirales et lignes, et SEP (ExtraPyramidal Scale). Les facteurs associés ont été récupérés par les données du dossier médical, des auto- et hétéro-questionnaires du logiciel Ebipolar, et par un bilan biologique pratiqué à l’APHM (Assistance Publique Hôpitaux de Marseille). Le dosage de la vitamine B6 a été pratiqué à l’APHM en laboratoire de routine. Résultats : le lithium est un des principaux médicaments responsables de tremblements. Soixante pourcent des patients tremblent avec le lithium. Les patients qui tremblent se plaignent de plus d’effets secondaires que ceux qui ne tremblent pas. Concernant les facteurs associés aux tremblements induits par le Lithium, une tendance est observée pour: les benzodiazépines principalement (p=0,056), et les ISRS (p=0,07), l’alcool (p=0,22) et le tabac (P=0,34). Les résultats concernant la vitamine B6 ne sont pas significatifs, cependant nous remarquons que le taux de vitamine B6 a une tendance à être plus faible chez les patients qui tremblent sous Lithium à 84nmol/L par rapport aux patients qui ne tremblent pas sous Lithium à 99nmol/L, même si le taux reste dans les normes (p=0,11). Conclusion : l’hypothèse de correction d’une perte de Vitamine B6 dans le mécanisme d’amélioration des tremblements induits par le Lithium n’est pas écartée. Il faudrait un échantillon plus grand pour mettre en évidence une baisse significative de la Vitamine B6. L’hypothèse serait que la Vitamine B6 de par son effet antioxydant viendrait contre carrer les effets oxydants induits par le Lithium au niveau des noyaux gris centraux responsable de tremblements. Les effets protecteurs de la Vitamine.B6 pourraient se produire via une modification de la fonction mitochondriale.
Fichier principal
Vignette du fichier
THESE DENEUVILLE 29-04-2020.pdf (4.17 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02952246 , version 1 (29-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02952246 , version 1

Cite

Manon Deneuville. Tremblement et traitement thymorégulateur : effet du lithium et de la vitamine B6. Revue de la littérature et étude clinique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02952246⟩
7732 View
3172 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More