Éradication du virus de l’hépatite C en France à l’horizon 2025 : place du pharmacien d’officine - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Eradication of the hepatitis c virus by 2025 in france: role of the pharmacist

Éradication du virus de l’hépatite C en France à l’horizon 2025 : place du pharmacien d’officine

Abstract

Hepatitis C virus has been the subject of intensive research since its discovery in 1989. This mobilization has led to the emergence of drugs breaking with previous treatments. Today, eradication of hepatitis C is made possible in France by 2025. The purpose of this thesis is to highlight the singularity of this pathology in various aspects, in particular its ability to infect very broad population categories, from pregnant women transfused to injecting drug users. It is also a question of putting into perspective the objective of eradication by 2025 with problems which could hinder it: screening of target populations, access to care, prevention of infections and re-infections. Finally, the idea is to question the role of the pharmacist and the important place occupied in the medical care for these patients. The bias of this thesis is to place as a “clinical pharmacist” able to get involved in public health problems. It is one of the rare players in health to be able to reach a large population, out of health care system. Does this privileged position not allow it to pretend to play a role in screening, therapeutic monitoring and prevention of hepatitis C? A reflection is made in this sense within this thesis.
Le virus de l’hépatite C a fait l’objet d’une recherche intensive depuis sa découverte en 1989. Cette mobilisation a permis l’émergence de médicaments en rupture avec les traitements antérieurs. Aujourd’hui, l’éradication de l’hépatite C est rendue possible en France à l’horizon 2025. L’objet de cette thèse est de mettre en avant la singularité de cette pathologie sous divers aspects, en particulier sa capacité à infecter des catégories de populations très larges, de la femme enceinte transfusée à l’utilisateur de drogues injectables. Il s’agit également de mettre en perspective l’objectif d’éradication à l’horizon 2025 avec des problématiques qui pourraient l’entraver : dépistage des populations cibles, accès aux soins, prévention des infections et réinfections. Enfin, l’idée est de s’interroger sur le rôle du pharmacien et de la place importante qu’il occupe au sein de la prise en charge médicale de ces patients. Le parti pris de cette thèse est de le placer comme un « pharmacien clinicien » apte à s’impliquer au sein de problèmes de santé publique. Il est un des rares acteurs de santé à pouvoir toucher une population large, sortie des réseaux d’accompagnement. Est-ce que cette position privilégiée ne lui permettrait pas de prétendre à jouer un rôle dans le dépistage, le suivi thérapeutique, et la prévention de l’hépatite C ? Une réflexion est faite en ce sens au sein de cette thèse.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pharmacie_2020_Lemarquis.pdf (5.45 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02954621 , version 1 (01-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02954621 , version 1

Cite

Paul Lemarquis. Éradication du virus de l’hépatite C en France à l’horizon 2025 : place du pharmacien d’officine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02954621⟩
121 View
625 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More