Lobo-isthmectomie thyroïdienne trans-axillaire robot-assistée : étude médico-économique et évaluation fonctionnelle à moyen et long terme - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Lobo-isthmectomie thyroïdienne trans-axillaire robot-assistée : étude médico-économique et évaluation fonctionnelle à moyen et long terme

Abstract

Introduction : la lobo-isthmectomie thyroïdienne robot-assistée par voie axillaire (LIRAVA) permet d’éviter une cicatrice cervicale visible. Cette nouvelle procédure aidée du robot Da Vinci, présente des complications nouvelles par sa technique différente de la chirurgie conventionnelle. De plus, elle est marquée par l’absence de tarification spécifique malgré un dispositif médical coûteux. L’objectif principal de cette étude est d’évaluer la qualité vocale, les troubles sensoriels et esthétiques des patients à moyen et long terme, ainsi que le coût médical direct de la LIRAVA. Matériel et méthode : l’étude observationnelle incluait tous les patients opéré d’une LIRAVA, entre Mars 2011 et Octobre 2015 au CHU de Montpellier et de Nîmes, répartis en 3 groupes en fonction des dates d’intervention (Groupe 1 pour les interventions entre 2010 - 2011, groupe 2 entre 2012 – 2013 et le groupe 3 entre 2014 - 2015), avec recueil de données sur le handicap vocal (VHI-10), les troubles esthétique, algique et sensoriels. L’étude médico-économique de l’intervention a été réalisé de février 2017 à janvier 2018 au CHU de Montpellier, avec microcosting de l’intervention et analyse des tarifs des séjours hospitalier. Résultats : trente-cinq patients ont été inclus dans l’étude observationnelle. Sur le plan vocal, le VHI-10 post-opératoire du groupe 1 à 3 était respectivement de 0,8 ; 1,2 et 2,1 ; p>0,05, et inférieur au VIH-10 de la population générale. La présence de douleurs et de troubles sensoriels post opératoire au niveau pré-pectoral est supérieur pour les interventions les plus récente, 59% dans le groupe 2, 56 % dans le groupe 3 et 44% dans le groupe 1, avec un p>0,05. La satisfaction esthétique globale (Côté de 0 à 10) est supérieure dans le groupe 1 par rapport au groupe 2 et 3 avec respectivement 8,5 +/- 1,7 ; 7,8 +/- 2,8 et 7,7 +/- 1,5 ; p > 0,05. Six patients opéré d’une LIRAVA ont été inclus dans l’étude médico-économique. Le coût moyen de l’intervention pour une LIRAVA est évaluée à 5158,8 €, avec un coût de séjour hospitalier de 6 177,1 € en moyenne. Cette étude montre un surcoût de 3239,1 € entre le coût moyen du séjour hospitalier et les recettes perçues par l’hôpital par la tarification à l’activité (T2A). Conclusion : la connaissance des complications fonctionnelles possibles à moyen et long terme permettra d’améliorer ou de modifier le geste chirurgical ; ainsi que la qualité de l’information pré-opératoire des futurs patients. Notre étude a permis de définir le cout réel de la procédure au CHU de Montpellier et d’estimer son surcoût. En revanche, des études multicentriques sont nécessaires au niveau national afin d’établir une proposition de remboursement par l’assurance maladie.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEx_Montpellier_UM_Med_2018_Causse_Yann.pdf (1.58 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02956213 , version 1 (02-10-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02956213 , version 1

Cite

Yann Caussé. Lobo-isthmectomie thyroïdienne trans-axillaire robot-assistée : étude médico-économique et évaluation fonctionnelle à moyen et long terme. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02956213⟩
46 View
360 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More