Évaluation du dépistage et de la prise en charge de l’obésité infantile par les médecins généralistes en Guadeloupe - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Evaluation of childhood obesity’s diagnosis and medical care by general practitioners in Guadeloupe

Évaluation du dépistage et de la prise en charge de l’obésité infantile par les médecins généralistes en Guadeloupe

Abstract

INTRODUCTION : Childhood obesity has been a major public health issue for decades. The evolution is almost epidemic worldwide, especially in Guadeloupe. Diagnosis and medical care of obese children is one of the general practitioner’s roles. Our objective was to reveal the general practitioner’s difficulties to take diagnosis and take care of obese children in Guadeloupe and to suggest some solutions. MATERIAL AND METHODS : A 2 stage-study was realized with the general practitioners in Guadeloupe : a qualitative stage by semi-structures questionnaire, then a quantitative stage by phone and mail. RESULTS : Childhood obesity was defined as BMI > 2 standard deviations by 46%, 39% defined it as BMI > 30 kg/m2. Therapeutic patient education was proposed by ¾ of the practitioners. 82% of whom regularly scheduled consultations with those children, among them 31% added a specialized medical care by a specialist or in a clinic. If obesity persisted, 71% sent the child to a specialist. The two major obstacles to therapeutic patient education was the lack of parents/children’s motivation and the absence of specialized clinic. 69% think it could be remedied by the creation of new childhood obesity clinics, 50% think it could be remedied in raising awareness among the population about the risks of obesity. The opening of an obesity specialized hospital is awaited by 90% of the doctors. CONCLUSION : The general practitioner role in childhood obesity diagnosis and medical care is very important, most of the doctors realized it. There is a lot of obstacles, making medical care very complexed. The project of childhood obesity hospital could meet the general practitioners’ expectations. However, general practitioners remain important for those young patients and their family’s medical care. Improving information is necessary in order to maximize prevention and diagnosis of overweight and obesity.
INTRODUCTION : L’obésité infantile est un problème de santé publique majeur depuis plusieurs décennies, évoluant de façon presque épidémique dans le monde et notamment en Guadeloupe. Le dépistage et la prise en charge du surpoids et de l’obésité infantile est l’un des rôles du médecin généraliste. Notre objectif était de révéler les freins au dépistage et à la prise en charge optimale de l’obésité infantile par les médecins généralistes en Guadeloupe et de proposer des solutions. MATÉRIEL ET MÉTHODE : Une étude en 2 phases a été réalisée auprès des médecins généralistes de Guadeloupe : une phase qualitative par entretiens semi-dirigés puis une étude quantitative par appel téléphonique et par mail. RÉSULTATS : L’obésité infantile était définie par 46% des médecins interrogés par un IMC > 2DS sur la courbe de corpulence contre 39% par un IMC > 30kg/m2. Concernant l’éducation thérapeutique, 82% d’entre eux programmaient des consultations régulières à leur cabinet et parmi ceux-ci 31% y associaient une prise en charge par un spécialiste ou une structure spécialisée. Lorsque l’obésité persistait, 71% des médecins adressaient l’enfant vers un spécialiste. Les deux principaux freins à l’éducation thérapeutique étaient le manque de motivation de l’enfant/des parents (60%) et le manque de structure dédiée (56%). Pour y remédier, 69% souhaitaient l’ouverture de structures dédiées et 50% la sensibilisation de la population sur les dangers de l’obésité. 90% étaient favorable au projet d’ouverture d’un hôpital de jour spécialisé. CONCLUSION : Le rôle du médecin généraliste dans le dépistage et la prise en charge de l’obésité infantile est primordiale, ce dont la plupart des médecins avaient conscience. Les freins sont pourtant très nombreux et rendent la prise en charge complexe. Le projet d’ouverture d’un hôpital de jour semblerait pouvoir répondre aux attentes des médecins généralistes. Néanmoins les médecins généralistes restent un élément clé de la prise en charge de ces jeunes patients et de leur famille. Il est nécessaire qu’ils soient mieux informés afin d’optimiser la prévention et le dépistage du surpoids et de l’obésité.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEse__Culan_AnneLaure__Senaffe_Claire.pdf (6.21 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02956462 , version 1 (02-10-2020)

Identifiers

Cite

Anne-Laure Culan, Claire Senaffe. Évaluation du dépistage et de la prise en charge de l’obésité infantile par les médecins généralistes en Guadeloupe. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02956462⟩
288 View
197 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More