Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Radiothérapie en modulation d’intensité des carcinomes bronchiques non à petites cellules : évaluation dosimétrique et clinique de la mise en place de la technique au centre Jean-Perrin

Résumé : Introduction : La radiothérapie en modulation d’intensité s’est imposée dans plusieurs localisations en particulier dans les cancers ORL et du pelvis. Bien qu’elle soit en train de se généraliser pour les cancers bronchiques, son intérêt reste pour l’heure discuté. Objectif : Évaluer l’impact dosimétrique et clinique immédiat de la mise en place de la radiothérapie en modulation d’intensité (IMRT) pour les cancers bronchiques non à petites cellules localement avancés. Matériel et méthode : De mars 2015 à octobre 2019, 64 patients ayant reçu au Centre Jean Perrin une radiothérapie externe pulmonaire concomitante à une chimiothérapie dans le cadre d'un traitement curatif d'un carcinome non à petites cellules pulmonaire en place, ont été inclus rétrospectivement. Trente-deux patients ont bénéficié d’une radiothérapie conformationnelle en 3 dimensions (RC3D) conventionnelle et 32 d’une radiothérapie en IMRT. Pour chaque patient, une dose de 66Gy en 33 fractions de 2Gy était prescrite. Une comparaison dosimétrique de la couverture du volume cible et de l’épargne des organes à risque a été effectuée ainsi qu’une comparaison des toxicités immédiates œsophagienne (dysphagie), pulmonaire (toux et dyspnée) et cutanée (épithélite). Résultats: L’IMRT a permis une amélioration significative de la couverture du volume cible (V62,7 PTV diminuée de 14,81% en RC3D ; p < 0,001). Il n’a pas été observé d’augmentation notable de la dose aux organes à risque. L’IMRT a entrainé une diminution significative du nombre de dysphagies (RR 0,87 ; p = 0,027). La légère diminution des toxicités immédiates pulmonaire et cutanée n’était pas significative. Conclusion : La mise en place de l’IMRT a permis une amélioration de la couverture des volumes cibles sans augmentation de la dose aux organes à risque et une diminution de la toxicité œsophagienne immédiate. Un suivi prolongé des patients permettra une évaluation des résultats carcinologiques.
Complete list of metadatas

Cited literature [94 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02961454
Contributor : Santé Uca <>
Submitted on : Thursday, October 8, 2020 - 2:34:53 PM
Last modification on : Friday, October 9, 2020 - 3:29:22 AM

File

Thèse GUILLEMIN Florent.pdf.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02961454, version 1

Collections

Citation

Florent Guillemin. Radiothérapie en modulation d’intensité des carcinomes bronchiques non à petites cellules : évaluation dosimétrique et clinique de la mise en place de la technique au centre Jean-Perrin. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02961454⟩

Share

Metrics

Record views

17

Files downloads

6