Évaluation de la pertinence de la gastroscopie chez les patients avec suspicion de syndrome de Mallory-Weiss à faible risque de complications - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Évaluation de la pertinence de la gastroscopie chez les patients avec suspicion de syndrome de Mallory-Weiss à faible risque de complications

Abstract

Le syndrome de Mallory-Weiss (SMW) est une entité nosologique particulière au sein des hémorragies digestives hautes, son évolution est favorable dans 90% des cas avec un arrêt spontané de l’hémorragie. L’objectif de cette étude était d’évaluer la pertinence de la réalisation systématique d’une fibroscopie oeso-gastro-duodénale (FOGD) pour les patients avec suspicion clinique de syndrome de Mallory-Weiss à faible risque d’intervention (transfusion, traitement endoscopique ou chirurgical) et de mortalité (score de Blatchford ≤ 1).
Matériel et Méthodes :
Il s’agit d’une étude observationnelle rétrospective menée dans 3 centres hospitaliers français de différentes catégories entre janvier 2018 et juin 2020. Une partie des inclusions a été réalisée de manière prospective. Une suspicion clinique de SMW était définie comme la séquence stéréotypée suivante : effort(s) de vomissement ou vomissement(s) non sanglant(s) suivi(s) d’une hématémèse. Une analyse statistique par régression logistique a permis de définir les facteurs prédictifs de traitement endoscopique.
Résultats :
170 patients ont été inclus ; 93 (54,7%) hommes âgés de 34 (25,75-55) ans. 132 (77,6%) ont bénéficié d’une FOGD. Parmi les patients avec un diagnostic de SMW avéré (N=47), 27 (57,4%) étaient des hommes d’un âge médian de 44 (31-64) ans. Dans la majorité des cas, il existait une seule déchirure muqueuse (61,7%), Forrest III (66%). Parmi les patients à faible risque (score Blatchford ≤ 1), aucun n’a nécessité de traitement hospitalier (endoscopique, radiologique, chirurgical ou transfusion) ou n’est décédé. Il y avait une différence significative entre les 2 groupes Blatchford ≤ 1 et ≥ 2 en termes de transfusion et d’hémostase endoscopique (respectivement p<0,001 et 0,007). Parmi les patients à faible risque (Blatchford ≤ 1) n’ayant pas bénéficié de FOGD, aucun n’a eu besoin de transfusion, de traitement radiologique ou chirurgical, il n’y a pas eu de récidive hémorragique ou de décès. L’âge élevé et un score de Blatchford augmenté semblent être des facteurs prédictifs de réalisation d’un traitement endoscopique chez les patients avec suspicion clinique de SMW.
Conclusion :
Nos résultats montrent que, pour les patients avec une suspicion clinique de syndrome de Mallory-Weiss à faible risque (score de Blatchford à 0 ou 1), la réalisation d’une gastroscopie n’apporte pas de bénéfice clinique. Ainsi, sous réserve d’une validation prospective, nous suggérons de réaliser une FOGD uniquement lorsque le score de Blatchford est ≥ 2 ou que le patient est âgé.
Fichier principal
Vignette du fichier
Levy Ilana.pdf (1.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02964028 , version 1 (12-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02964028 , version 1

Cite

Ilana Lévy. Évaluation de la pertinence de la gastroscopie chez les patients avec suspicion de syndrome de Mallory-Weiss à faible risque de complications. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02964028⟩
146 View
584 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More