Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de la prévalence des troubles du sommeil préopératoire en chirurgie ambulatoire SOMMAMBUL

Résumé : La fatigue post-opératoire (FPO) a été identifiée comme étant un des facteurs majeurs limitant la réhabilitation précoce post-opératoire et l’organisation ambulatoire. Un des facteurs de risque principal est la fatigue pré-opératoire ce qui interroge donc sur la qualité du sommeil avant une prise en charge chirurgicale. L’objectif de cette étude a été d’évaluer la prévalence des troubles du sommeil pré-opératoire ainsi que d’identifier d’éventuels facteurs de risque dans ce contexte ambulatoire. Matériel et méthodes : Nous avons réalisé une étude prospective, descriptive, observationnelle, monocentrique au centre hospitalier universitaire de Rouen, de mai 2019 à juillet 2020, au sein du service d’anesthésie ambulatoire. La population étudiée concernait les patients devant bénéficier d’une prise en charge chirurgicale ambulatoire dans un délai supérieur à 7 jours. Le critère de jugement principal était la prévalence de troubles du sommeil la veille de l’intervention définie par un score de Spiegel -évalué le matin de la chirurgie- inférieur ou égal à 15. Les critères de jugement secondaires étaient la prévalence de troubles du sommeil à J-7, J-2 et entre J1 et J3 post-opératoires définie par un score de Spiegel inférieur ou égal à 15 - évalué par appel téléphonique-, l’identification de facteurs de risque de troubles du sommeil, ainsi que la prévalence de FPO évaluée par une EVA fatigue entre J1 et J3 et par le Fatigue Severity Scale à J3. Résultats : Au total, 173 patients ont été inclus. La prévalence de troubles du sommeil la veille de l’intervention était de 17.2% (IC95%, 11.6% - 24%). Le seul facteur de risque pré-opératoire de troubles du sommeil à J-1 significatif identifié était la présence de troubles du sommeil à J- 2 (p=0,0004). Dans les trois jours post-opératoires, la prévalence maximale de troubles du sommeil était de 26.1% (IC95%, 19.4% - 33.7%) à J1, et celle de la FPO de 51.6% (IC95% : 43.5% 59.6%) à J3. La présence d’une douleur post-opératoire à J1 (p=0.002) ou de nausées/vomissements à J3 (p=0,007) constituaient des facteurs de risque significatifs de troubles du sommeil post-opératoire. Conclusion : Dans ce travail, nous retrouvons une faible prévalence de troubles du sommeil pré-opératoire. Les prévalences de FPO et de troubles du sommeil post-opératoire restent en revanche importantes, et semblent notamment liées à la présence de douleurs ou de nausées/vomissements post-opératoires. Un étude à plus grande échelle incluant l’ensemble des patients d’ambulatoire et évaluant plus spécifiquement l’anxiété pré-opératoire permettrait d’étudier l’intérêt ou non d’une prescription de mélatonine.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [109 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02964080
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, October 12, 2020 - 10:28:18 AM
Last modification on : Tuesday, November 10, 2020 - 4:48:48 PM

File

Caroline USEROVICI.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02964080, version 1

Citation

Caroline Userovici. Évaluation de la prévalence des troubles du sommeil préopératoire en chirurgie ambulatoire SOMMAMBUL. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02964080⟩

Share

Metrics

Record views

27

Files downloads

17