État des lieux des plages horaires des médecins urgentistes en France en 2019 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

État des lieux des plages horaires des médecins urgentistes en France en 2019

Abstract

Introduction. Since many years, we observe an increase of the workload in emergency department (ED). This change invites to reflects on the adequacy of work’s rhythms of emergency physicians (EP) with their activity. In this context, we propose an inventory of EP duty hours in France in 2019 with an assessment of the quality of life according to the worked hours. Method. This is a descriptive epidemiological study. A survey has been sent to the head of the ED of public and private non-profit establishments, with continuous activity, in France over the period from July 10 to September 6, 2020. The survey focused on the ED demography and activity, as well as quality of life at work. Results. Among the 473 ED meeting the inclusion criteria, 104 responded to the survey. Emergency physicians mainly work during 10 continuous hours. This schedule represents 46% of the total schedules run by EP in France during 2019. 24-hours schedules dominate in low ED attendance while 10-hours schedules are essential in high attendance centers. Duty hours duration, as an independent factor, does not seem to influence EP’s quality of life at work, however this evaluation isn’t exhaustive in our study. Conclusion. In France in 2019, emergency physicians mainly work during 10 continuous hours. There is no significant variability in the quality of life at work depending on the length of time schedules worked.
Introduction. Depuis plusieurs années, on observe une intensification de la charge de travail dans les services d’accueil des urgences (SAU). Cette évolution invite à mener une réflexion sur l’adéquation des rythmes de travail des urgentistes avec leur activité. Dans ce contexte, nous proposons un état des lieux des plages horaires des urgentistes en France en 2019 couplé à une évaluation de la qualité de vie au travail selon les plages horaires travaillées. Méthode. Il s'agit d'une étude épidémiologique descriptive. Nous avons transmis, sur la période du 10 juillet au 6 septembre 2020, un questionnaire informatique aux responsables des SAU générales d’établissements publics ou privés à but non lucratif ayant une activité continue en France métropolitaine. Ce questionnaire portait sur la démographie ainsi que l'activité du SAU et la qualité de vie au travail. Résultats. Sur les 473 SAU répondant aux critères d’inclusions, 104 ont répondu à notre questionnaire. Les urgentistes travaillent majoritairement en 10 heures. Cette plage horaire représente 46% des postes de jour des urgentistes. Les plages horaires de 24 heures dominent dans les structures à faible fréquentation tandis que les plages de 10 heures s’imposent dans les centres à forte fréquentation. La durée des plages horaires comme facteur indépendant ne semble pas influencer la qualité de vie au travail des urgentistes, cependant cette évaluation n’est pas exhaustive dans notre étude. Conclusion. En France en 2019 les urgentistes travaillent majoritairement par plage horaires de 10 heures. Il n’y a pas de variabilité significative de la qualité de vie au travail selon la durée des plages horaires effectuées.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020GRAL5130_richon_marine(1)_et_fortecoeffe_marion(1)(D)_version_diffusion.pdf (4.08 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02966103 , version 1 (13-10-2020)

Identifiers

Cite

Marine Richon, Marion Fortecoëffe. État des lieux des plages horaires des médecins urgentistes en France en 2019. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02966103⟩
73 View
460 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More