En situation de momentum psychologique d’équipe positif, la contagion émotionnelle impacte-t-elle la performance lors d’une tâche de lancers francs en basket-ball ? Une étude exploratoire - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

En situation de momentum psychologique d’équipe positif, la contagion émotionnelle impacte-t-elle la performance lors d’une tâche de lancers francs en basket-ball ? Une étude exploratoire

Abstract

Background and objectives: emotional contagion plays a key role in team sports’ performance. Moreover, emotions are important in the positive team’s psychological momentum (TPM+). The aims of this study are to assess the effects of emotions displayed by a teammate, during a context of TPM+, on: 1) the emotions of the participants, 2) their expectations of performance at free-throw for their teammate (LFP) and for themselves (LFJ) and 3) their perceptions of TPM. Methods: seventy-eight women basketball players had to imagine taking part in a pair free-throw contest, on computer. During two sets, they watched their teammate’s (a confederate) ten shots without seeing the results and they imagined themselves shooting ten free-throws. Perceptions of TPM+ were triggered at the end of the first set. During the second set, the teammate displayed non-verbal behaviors linked with positive, negative or neutral emotions. After every video, the participants filled out in order: the LFP, their own emotions, the LFJ and their perception of TPM. Results and discussion: there is an effect of emotional contagion between the teammate and the participants. The display of positive emotions improved the LFP whereas the display of negative emotions highly decreased the LFP and the TPM. Positive and negative emotions felt by the participants predicted positively and negatively both variables. There is not impact of contagion on the LFJ. Although the virtual nature of the contest represents the main limit, the effects of the emotional contagion would probably be enhanced in a real context. It fosters future research. Conclusion: even when teams have positive momentum, it is fundamental that players learn to handle their negative emotions in order to prevent the decrease of their team’s performance and to spread positive emotions.
Contexte et objectif(s) : la contagion émotionnelle joue un rôle important dans la performance des équipes de sports-collectifs. Les émotions sont aussi au coeur du momentum psychologique d’équipe positif (MPE+). Nos objectifs étaient de comprendre, lors d’une situation de MPE+, l’influence des émotions exprimées par une partenaire en basket-ball sur : 1) les émotions ressenties par les participantes, 2) la performance aux lancers francs qu’elles attendent pour leur partenaire (LFP) et pour elles-mêmes (LFJ), et 3) leur perception de MPE. Méthode : soixante-dix-huit basketteuses devaient s’imaginer participer à un concours de lancers-francs en binôme sur ordinateur. Lors de deux manches, elles visionnaient dix tirs de leur partenaire (une complice), sans en connaitre les résultats, puis s’imaginaient en tirer dix. Des perceptions de MPE+ étaient déclenchées à l’issue de la première manche. En deuxième manche, la partenaire exprimait des comportements non-verbaux renvoyant à des émotions positives, négatives ou à aucune émotion. Après chaque vidéo les participantes renseignaient dans l’ordre le LFP, leurs émotions, le LFJ et leur perception de MPE. Résultats et discussion : il y a eu un effet de contagion émotionnelle entre la partenaire et les participantes. L’expression d’émotions positives a amélioré le LFP alors que l’expression d’émotions négatives a diminué fortement le LFP et le MPE. Les émotions positives et négatives ressenties par les participantes prédisent positivement et négativement ces deux variables. Il n’y a pas d’effet de la contagion sur le LFJ. Bien que le caractère virtuel du concours constitue la principale limite, les effets observés de la contagion seraient probablement décuplés en situation réelle, encourageant de futures recherches. Conclusion : même lorsque l’équipe est dans une bonne dynamique, il apparait essentiel pour les joueurs d’apprendre à canaliser leurs émotions négatives pour ne pas détériorer la performance collective, tout en véhiculant des émotions positives.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_MM2_DebruilleN (1).pdf (1.72 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02967076 , version 1 (05-01-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02967076 , version 1

Cite

Nuria Debruille. En situation de momentum psychologique d’équipe positif, la contagion émotionnelle impacte-t-elle la performance lors d’une tâche de lancers francs en basket-ball ? Une étude exploratoire. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02967076⟩
169 View
413 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More