Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Invaginations intestinales aiguës de l'enfant : critères d'échec de la réduction pneumatique sous contrôle scopique

Résumé : Introduction : l'invagination intestinale aigüe (IIA) reste une cause fréquente d'obstruction intestinale chez les jeunes enfants et entraîne une morbidité et une mortalité importantes si elles ne sont pas traitées rapidement. Le but de cette étude est de déterminer les facteurs de risques cliniques et échographiques d’échec de la réduction pneumatique sous contrôle scopique et l’impact du délai de prise en charge notamment chez les enfants transférés d’hôpitaux ne disposant pas de chirurgiens pédiatriques. Méthodes : nous avons évalué les dossiers médicaux de façon rétrospective des patients traités pour IIA dans notre établissement du 01.01.2014 au 31.12. 2019. Les analyses univariées et multivariées ont été réalisées, y compris un modèle de régression logistique binaire avec stratégie descendante. Résultats : dans notre centre, 226 enfants ont été pris en charge pour une IIA. Le nombre total d’enfants inclus dans notre étude était de 200. Le nombre d’enfants traités par une réduction radiologique était de 184 et 16 par réduction chirurgicale d’emblée. Le lavement à l’air a été une réussite pour 155 enfants et un échec pour 29 enfants, avec un taux de réussite de 84,2%. En analyse univariée, les critères cliniques associés à un risque d’échec du lavement à l’air étaient une masse abdominale palpable, des vomissements, des rectorragies, un syndrome occlusif (p<0.05). Les critères échographiques étaient la présence d’un épaississement de la paroi externe du boudin d’invagination, un épanchement liquidien intra-péritonéal ou trappé dans le boudin d’invagination, et un syndrome « occlusif échographique » qui correspondait à une distension des anses digestives en amont du boudin d’invagination (p<0.05). En analyse multivariée, les critères associés à un risque d’échec étaient les vomissements (OR4,4 p=0,006 95%IC, 1,54-12,90), les rectorragies (OR4,6 p=0,022 95%IC, 1,24-17,11) l’épaississement de la paroi externe du boudin d’invagination (OR1,7 p=0,00 95%IC, 1,28-2,32), l’épanchement trappé dans le boudin d’invagination (OR6,6 p=0,00 95%IC, 2,3-19,03). Le délai de prise en charge, le transfert de centre extérieur, et la durée des symptômes n’étaient pas associés à un risque plus important d’échec du lavement à l’air, en revanche la tentative de réduction avant le transfert dans notre centre était associée à un risque d’échec plus important du lavement à l’air (p=0.036). Conclusion : cette étude suggère que les enfants porteurs d’IIA notamment ceux présentant des facteurs de risques cliniques et échographiques d’échec du traitement radiologique pris en charge dans des centres hospitaliers « non pédiatriques », doivent être transférés le plus rapidement possible dans un centre hospitalier « pédiatrique », sans tentative de réduction radiologique, car selon nos résultats le transfert d’un autre hôpital ou la durée de prise en charge ne semble pas avoir d’effet délétère sur la réduction radiologique. Ces résultats sont donc en faveur d’une homogénéisation de la prise en charge thérapeutique des IIA afin de concentrer ces patients chirurgicaux dans des centres spécialisés disposant de radiologues pédiatriques, de chirurgiens pédiatriques et d’anesthésistes.
Complete list of metadatas

Cited literature [44 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02968982
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Friday, October 16, 2020 - 11:45:28 AM
Last modification on : Wednesday, October 21, 2020 - 3:30:57 AM

File

THESE MARZOUK F 18-06-2020 OK....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02968982, version 1

Collections

Citation

Firdaouss Marzouk. Invaginations intestinales aiguës de l'enfant : critères d'échec de la réduction pneumatique sous contrôle scopique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02968982⟩

Share

Metrics

Record views

17

Files downloads

11