Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Éducation thérapeutique poly-pathologique ambulatoire en Région Sud, sommes-nous prêts ?

Résumé : Introduction : la poly-pathologie est la réalité actuelle pour de nombreux patients âgés ou souffrants de pathologies chroniques. L’Education Thérapeutique du Patient (ETP) est un modèle préventif de prise en charge, de plus en plus utilisé, pour tenter d’améliorer le quotidien des patients et réduire les dépenses de santé. L’ETP poly-pathologique, variante plus globale de l’ETP classique, a vu le jour dans les années 2010 en France pour répondre aux nouvelles problématiques de santé. Ce dispositif peine à se démocratiser dans les structures de soin de premier recours en France. Ces Structure Coordonnées de Soins (SEC) sont les plus appropriées pour dispenser ce type de prise en charge et sont soutenues par les autorités sanitaires. Que pensent les coordinateurs des structures de soin de premiers recours quant aux enjeux et arguments de sa mise en pratique dans leur SEC? Sommes-nous prêts à un déploiement de ce dispositif qui rend le patient poly-pathologique pleinement acteur de sa santé en Région SUD? Objectifs : Identifier les enjeux et arguments favorisants le développement de l’ETP poly-pathologique dans les SEC. Méthode : Pour ce faire une étude quantitative et qualitative, par réponses à des questionnaires anonymes en ligne et entretiens auprès des coordinateurs des SEC de PACA, a été menée du 11/12/2018 au 05/09/2019. Les résultats quantitatifs ont été analysés via le logiciel Excel avec T-test et F test et le logiciel N-VIVO pour la partie qualitative. Résultats : plus de 65% des SEC ont répondus au questionnaire. Sept entretiens supplémentaires ont été effectués. La grande majorité des coordinateurs connait la notion d’ETP poly-pathologique et est intéressée pour son introduction dans les structures (note moyenne de 8,5/10). On note une différence significative concernant l’intérêt plus prononcé pour l’ETP poly-pathologique dans les équipes ne pratiquant pas d’ETP (p < 0,05). Les principaux freins explicités par les coordinateurs dans l’introduction de ce dispositif de soins sont similaires à ceux de l’ETP mono-pathologique. Discussion : les enjeux sont encore nombreux malgré l’intérêt des coordinateurs des SEC et les politiques de santé. La rémunération insuffisante des équipes, l’absence de cotation des actes en ETP pour le temps d’investissement conséquent des soignants, sont des enjeux majeurs à la difficulté de son déploiement dans les SEC du territoire de la Région SUD. Conclusion : des efforts sont a fournir pour faciliter l’introduction de l’ETP poly-pathologique auprès des équipes soignantes de premier recours se montrant très intéressées par ce nouveau type de prise en charge globale adaptée aux enjeux de santé actuelle et à venir et facilitant le recrutement des patients. Les SEC ne pratiquant pas encore l’ETP serait des lieux plus favorables du déploiement de cette prise en charge.
Complete list of metadatas

Cited literature [186 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02969065
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Friday, October 16, 2020 - 12:34:04 PM
Last modification on : Wednesday, October 21, 2020 - 3:30:57 AM

File

thèse Joana HUBNER.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02969065, version 1

Collections

Citation

Joana Hubner. Éducation thérapeutique poly-pathologique ambulatoire en Région Sud, sommes-nous prêts ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02969065⟩

Share

Metrics

Record views

12

Files downloads

12