Prise en charge thérapeutique des adolescents atteints d'épilepsie généralisée idiopathique dans une cohorte Marseillaise suivie entre 2001 et 2019 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Prise en charge thérapeutique des adolescents atteints d'épilepsie généralisée idiopathique dans une cohorte Marseillaise suivie entre 2001 et 2019

Abstract

Objectif : du fait des conséquences d’une épilepsie mal contrôlée mais aussi des effets secondaires des antiépileptiques, le choix d’un traitement antiépileptique efficace chez les adolescents atteint d’EGI est primordial mais complexe. En 2015, en raison d’effets tératogènes et cognitifs graves, l’HAS a renforcé les conditions de prescriptions de VPA chez les jeunes filles et adolescentes. L’objectif de notre étude est d’étudier la prise en charge thérapeutique d’une cohorte marseillaise d’adolescents suivi pour une EGI. Méthode : nous avons inclus rétrospectivement 151 adolescents suivis pour EGI entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2019. Nous avons évalué la prise en charge mais aussi la prescription de VPA selon le sexe, avant et après les recommandations de 2015. Résultats : le VPA reste le traitement anti épileptique le plus prescrit et le plus efficace dans les EGI, permettant un arrêt des crises dans 75,5% des cas. Il est utilisé en première ligne thérapeutique chez 40,2% des filles et 76,6% des garçons. Depuis juin 2015, on note une diminution de prescription du VPA dans les 2 sexes, plus marquée chez les filles. Le délai pour obtenir un arrêt des crises sous traitement est plus long chez les filles (15,6 mois) que chez les garçons (9,6 mois). Conclusion : un contrôle de la maladie par un arrêt des crises est primordial chez les adolescents épileptiques afin d’éviter les conséquences sociales, psychologiques, et traumatiques. Malgré la volonté de ne pas prescrire le VPA comme thérapie de première intention, il est nécessaire pour contrôler les crises chez la grande majorité des patients atteints d’EGI, y compris les filles. Un suivi médical rapproché à l’adolescence doit permettre d’anticiper un éventuel projet de grossesse pour modifier si besoin le traitement. Abréviations : EGI : épilepsie généralisée idiopathique, EAE : épilepsie absence de l'enfant, EAA : épilepsie absence de l’adolescent, EMJ : épilepsie myoclonique juvénile, CGTC : crise généralisée tonico clonique, VPA : valproate de sodium, LTG : lamotrigine.
Fichier principal
Vignette du fichier
THESE CHAVANY 29062020 (2).pdf (2.97 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02969344 , version 1 (16-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02969344 , version 1

Cite

Julie Chavany. Prise en charge thérapeutique des adolescents atteints d'épilepsie généralisée idiopathique dans une cohorte Marseillaise suivie entre 2001 et 2019. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02969344⟩
481 View
410 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More