Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Valeur prédictive négative de la Procalcitonine pour le diagnostic d'arthrite septique devant une mono ou oligoarthrite aiguë en médecine de premier recours.

Résumé : But : évaluer l’intérêt de la procalcitonine (PCT), seule ou en association avec la protéine C réactive (PCR) ou les globules blancs (GB), pour le diagnostic d’élimination de l’arthrite septique devant une mono- ou oligoarthrite aiguë. Méthodes : recueil rétrospectif de données cliniques et biologiques de patients ayant consulté en CHU pour suspicion d’arthrite septique et ayant eu un dosage de PCT. Les patients ont été classés en deux groupes selon le diagnostic final : arthrites septiques et arthrites non septiques. Les aires sous la courbe (AUC) de la courbe « Receiver Operating Characteristic » (ROC) de la PCT, de la PCR et des GB ont été calculées. Les sensibilités (Sen), spécificités (Spe), valeurs prédictives négatives (VPN), valeurs prédictives positives (VPP), rapports de vraisemblance positifs (RVP) et rapports de vraisemblance négatifs (RVN) ont été calculées pour chaque marqueur individuellement à différents seuils de positivité, et pour des modèles d’association de ces marqueurs selon des modèles booléens « et » et « ou » Enfin, nous avons calculé grâce à des nomogrammes de Fagan les probabilités post test des marqueurs individuellement et des modèles d’association. Résultats : quatre-vingt-huit patients ont été inclus, 46 dans le groupe arthrites septiques, 42 dans le groupe arthrites non septiques. Les taux de PCT étaient significativement plus élevés dans le groupe arthrite septique (p < 0,0001). L’AUC des taux de PCT, PCR et GB pour le diagnostic d’arthrite septique étaient respectivement de 0,726 [IC 95 % : 0,626-0,827], 0,726 [IC 95 % : 0,622-0,830] et 0,612 [IC 95% : 0,496-0,729]. La PCT à un seuil de 0,07 ng/mL possède une sensibilité et une spécificité de 80 % et 48 % respectivement, soit un RVP à 1,54 et un RVN à 0,41. Le modèle « PCT ou PCR » aux seuils de 0,07 ng/mL et 98 mg/L (valeurs seuils déterminées pour une sensibilité de chaque marqueur à 80%), obtient une sensibilité et spécificité à 96 % et 36 % respectivement et un RVN à 0,12. Le modèle « PCR ou GB » (seuil des GB 7,2G/L) obtient une sensibilité et spécificité à 100 % et 12 % respectivement, et un RVN à 0. Pour une prévalence estimée à 20 % dans la population générale, la probabilité post test du modèle « PCT ou PCR », en cas de résultat négatif (les deux marqueurs sont inférieurs à leur seuil de positivité) est de 3%. La probabilité post test du modèle « PCR ou GB » en cas de résultat négatif est nulle. Conclusion : la PCT seule au seuil de 0.5 ng/mL ne permet pas l’élimination du diagnostic d’arthrite septique devant une mono-ou une oligoarthrite aigue. Pour une sensibilité à 80%, il faut utiliser la valeur seuil de 0.07 ng/mL. Au sein d’un score composite, « PCT ou PCR » le rapport de vraisemblance négatif est d’intérêt diagnostic fort, ce qui en fait un bon outil d’élimination du diagnostic. Le modèle « PCR ou GB » est cependant le plus performant. Le moindre coût du dosage des GB et de la PCR, doit donc le faire préférer en première intention. Le dosage de la PCT, en association à la PCR, pourrait être réservé à certaines situations particulières où les GB ne sont pas interprétables.
Complete list of metadatas

Cited literature [39 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02970898
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, October 19, 2020 - 9:51:11 AM
Last modification on : Tuesday, November 3, 2020 - 3:22:17 AM

File

Procalcitonine FINAL.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02970898, version 1

Collections

Citation

Charly Person. Valeur prédictive négative de la Procalcitonine pour le diagnostic d'arthrite septique devant une mono ou oligoarthrite aiguë en médecine de premier recours.. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02970898⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

6