Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La prophylaxie pré-exposition au VIH et le médecin généraliste : pratique actuelle en Région PACA et facteurs limitant sa prescription

Résumé : Introduction : l’épidémie du VIH est toujours active en France, mais depuis quelques années on assiste à une diversification des moyens de prévention afin de la contenir. Parmi ces nouvelles méthodes de prévention, la prophylaxie pré-exposition au VIH (PrEP) a montré son efficacité dans la réduction de l’incidence du VIH, et fait désormais l’objet de recommandations nationales. Sa couverture reste cependant insuffisante, et les médecins généralistes ont, de par leurs missions, un rôle central à jouer pour l’instauration de cette prophylaxie chez leurs patients. Objectifs : évaluer la proportion de médecins généralistes de la région PACA qui recommandent la PrEP à leurs patients à risque, en les adressant aux médecins spécialisés dans la prise en charge du VIH. Et secondairement mettre en lumière les facteurs limitant cette recommandation de la PrEP par les médecins généralistes. Matériels et méthodes : nous avons conduit une étude observationnelle descriptive quantitative auprès des médecins généralistes exerçant en région PACA, ayant une activité essentiellement libérale, à l’aide d’un questionnaire informatisé. Le recueil de données a eu lieu entre le 25 févier et le 5 mai 2020. Résultats : 384 médecins généralistes étaient inclus. Parmi les répondants : 20,6% avaient déjà recommandé la PrEP à un patient en l’adressant au spécialiste du VIH, 31,0% avaient déjà été questionnés par un patient sur cette prophylaxie, et 15,6% l’avaient déjà renouvelée. Les connaissances sur la PrEP étaient significativement associées aux trois volets de la pratique : avoir recommandé la PrEP (p<0,001), avoir été questionné à son sujet (p<0,001), l’avoir renouvelée (p<0,001) ; plus les généralistes étaient familiers avec la PrEP, plus ils l’incluaient dans leur pratique. Les médecins généralistes exerçant en milieu urbain ou dans les départements les plus peuplés semblaient davantage intégrer la PrEP dans leurs pratiques. Le manque de formation vis-à-vis de cette prophylaxie était le principal facteur limitant sa recommandation : 88,3% des médecins ne se sentaient pas suffisamment formés pour suivre des patients sous PrEP. Conclusion : la PrEP est à ce jour peu implantée dans la pratique des médecins généralistes de la région PACA. Une formation accrue sur ce sujet semble être le levier central à une plus large diffusion de cette prophylaxie, d’autant plus que notre étude a également montré un intérêt chez les médecins de la région à se former davantage sur la PrEP afin de pouvoir un jour l’initier.
Complete list of metadatas

Cited literature [101 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02970950
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, October 19, 2020 - 10:19:39 AM
Last modification on : Thursday, October 22, 2020 - 3:27:01 AM

File

THESE BEC-VERCH Vincent 25-09-...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02970950, version 1

Collections

Citation

Vincent Bec-Verch. La prophylaxie pré-exposition au VIH et le médecin généraliste : pratique actuelle en Région PACA et facteurs limitant sa prescription. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02970950⟩

Share

Metrics

Record views

27

Files downloads

26