Mise en oeuvre et évaluation d’outils appliqués à la réduction de l’utilisation de fongicides sur le vignoble d’approvisionnement de la Maison Louis Latour Ardèche - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Use and evaluation of tools in order to reduce pesticide uses on the Louis Latour’s Ardèche vineyard

Mise en oeuvre et évaluation d’outils appliqués à la réduction de l’utilisation de fongicides sur le vignoble d’approvisionnement de la Maison Louis Latour Ardèche

Abstract

Nowadays politics, people and environmentalists would like agriculture to reduce its uses of pesticides because they have doubts on their harmlessness for people and environment. Vitis vinifera are sensitive to two main diseases, powdery mildew and downy mildew, that have been imported from the US during the XIX century. To protect the quality of thre grapes and to avoid yield losses winegrower must spray their vineyard several times a year. Recently several tools have been designed to help winegrower in reducing the use of pesticides and few of them have been challenged on Louis Latour’s vineyard in diferent experiments. Optidose adjusts the quantity of pesticide considering the vine leaf volume, the epidemic of the diseases and the sensitivity of the plants. It gives good results in protecting the vineyard and also in reducing the use of pesticides. Decitrait is an other tool that has been tested. Using the meteo data it predicts when the contaminations can happen. The predictions made were good and the tool seems to be efective. More and more supports are available to help winegrower in enhancing the way they produce. Their evaluations are conclusive and show good results in terms of crop protection and to reduce the use of pesticides.
Le contexte actuel, qu’il soit d’ordre politique, sociétal ou bien environnemental, souhaite voir une réduction de l’usage des produits phytopharmaceutiques en agriculture. En effet, ces derniers sont montrés du doigt pour leurs effets néfastes sur la biodiversité ainsi qu’au niveau de la santé publique. Cependant, les Vitis vinifera, vigne européennes plébiscitées dans le monde entier pour la qualité des vins qu’elles produisent, sont sensibles à deux maladies majeures qui ont été importées en Europe au XIXe siècle : le mildiou et l’oïdium. Ces deux maladies, si elles ne sont pas maîtrisées entraînent des pertes à la fois qualitatives et quantitatives sur la récolte. Ainsi, chaque année les viticulteurs sont obligés de mettre en place une lutte fongicide importante contre ces deux pathogènes. Au cours des dernières années, la filière viticole s’est saisie de la question afin d’optimiser les traitements fongicides. Des travaux ont été menés sur le vignoble d’approvisionnement de Louis Latour Ardèche afin d’évaluer la pertinence de certains des nouveaux outils développés. Optidose vise à moduler la dose de fongicide appliquée en fonction : du volume foliaire, de la pression parasitaire et de la sensibilité de la vigne. Cet outil a montré de très bons résultats en termes de réduction de dose et de protection sanitaire. Un deuxième outil, Décitrait, identifie quant à lui les périodes à risque vis-à-vis des maladies cryptogamiques et s’est révélé performant dans la pratique. Ainsi, petit à petit, des solutions opérationnelles deviennent accessible afin d’aider les viticulteurs à réduire leur usage de pesticides.
Fichier principal
Vignette du fichier
2019_Viti-Oeno_Delbos.pdf (4.23 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02971040 , version 1 (26-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02971040 , version 1

Cite

Étienne Delbos. Mise en oeuvre et évaluation d’outils appliqués à la réduction de l’utilisation de fongicides sur le vignoble d’approvisionnement de la Maison Louis Latour Ardèche. Agronomie. 2019. ⟨dumas-02971040⟩
102 View
126 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More