Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Suicide et périnatalité.

Résumé : La prévalence du suicide maternel semble avoir été sous-estimée pendant de nombreuses années compte-tenu de la fréquence des troubles psychiatriques chez les femmes en général, de la vulnérabilité psychique en période périnatale et de l’évolution récente des classifications des morts maternelles ainsi que de la durée de la période périnatale. Objectifs : le but de notre étude est de déterminer, à partir d’une revue systématique de la littérature, le taux de suicide maternel dans les pays développés, ainsi que le délai médian de survenue de celui-ci par rapport au terme de la grossesse, et de décrire, si elle existe, une typologie des femmes décédées par suicide en période périnatale afin, à terme, de mieux prévenir la survenue de ces événements. Méthode : dans cette revue exhaustive de la littérature, nous avons recherché de façon systématique, sur la base de données Medline/PubMed, des articles ayant été publiés entre le 1er janvier 1990 et le 15 juillet 2020. Nous avons également identifié les enquêtes confidentielles concernant la mortalité maternelle dans les pays suivants : Canada, Etats-Unis, Australie et Royaume-Uni. La sélection finale comptait 44 articles ou rapports d’enquête confidentielle sur la mortalité maternelle. Résultats : les taux de suicide maternel sur toute la période périnatale (grossesse et jusqu’à un an du post-partum) varient entre 0,43 à 4,6 pour 100 000 naissances vivantes selon les études. Les taux de suicide maternel pendant la grossesse et jusqu’au 42ème jour du post-partum varient quant à eux entre 0,5 et 0,6 pour 100 000 naissances vivantes selon les études. Le suicide maternel survient principalement après la 6ème semaine du post-partum. La mortalité par suicide pendant la grossesse ou suite à une naissance vivante est plus faible par rapport à la mortalité par suicide suite à un avortement induit ou suite à une fausse couche spontanée. Le suicide se place dans les huit premières causes de mortalité maternelle dans les pays développés sur toute la période périnatale. Il se classe dans les deux premières causes de décès après la sixième semaine du post-partum. La moitié des femmes décédées par suicide en période périnatale présentaient un antécédent psychiatrique antérieur à la grossesse. Entre 50 % et 100 % des femmes présentaient un trouble psychiatrique au moment de leur décès. Le diagnostic principal est l’épisode dépressif caractérisé isolé ou récurrent. Conclusion : le suicide maternel est une cause fréquente de mortalité maternelle, bien qu’il reste un évènement rare. Il survient principalement après la 6ème semaine du post-partum. Les avortements induits, les fausses couches spontanées et les tentatives de suicide sont des facteurs de risque de suicide maternel.
Complete list of metadatas

Cited literature [7 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02971142
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, October 19, 2020 - 11:42:21 AM
Last modification on : Tuesday, October 20, 2020 - 3:28:06 AM

File

Thèse finale MOREAU.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02971142, version 1

Collections

Citation

Elsa Moreau. Suicide et périnatalité.. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02971142⟩

Share

Metrics

Record views

42

Files downloads

37