Quels sont les freins à l’exercice libéral de la Gériatrie ? Enquête qualitative par entretiens individuels semi-dirigés auprès de 11 gériatres - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

What are the limiting steps toward the practice of geriatric medicine in private practice? A qualitative study interviewing 11 geriatricians by semi-oriented questions

Quels sont les freins à l’exercice libéral de la Gériatrie ? Enquête qualitative par entretiens individuels semi-dirigés auprès de 11 gériatres

Abstract

Introduction: private practices of geriatricians are not well established in France. Meanwhile, with an aging population and the advantages of a medical care specialized in elderly patients, an increase of this activity could be beneficial. The primary objective of this study was to investigate the limiting steps toward the practice of geriatric medicine in private practice. Method: a qualitative study interviewing 11 geriatricians (in hospital and/or private practice) by semi-oriented questions has been conducted from October 2018 until January 2019. Data have been analyzed by thematic clustering. Results: despite numerous positive factors promoting the establishment of geriatricians in private practices, many factors are currently limiting their development. Two main factors have been identified: an inconsistent nomenclature towards the length of the medical act and a scope of work not well defined between geriatricians and general physicians. Other limiting factors such as heavy administrative work, lack of recognition and the foreseen complexity in working with healthcare networks have also been mentioned. Conclusion: to enable the development of geriatric private practice, the role of geriatricians needs to be better defined and clarified to the students in medicine during their studies. Also, the current nomenclature needs to be adapted to this specialty.
Introduction : la gériatrie libérale n’est pas développée en France. Or, face au vieillissement de la population et aux avantages d’une prise en charge spécialisée des patients âgés, l’augmentation de cette activité pourrait être bénéfique. L’objectif premier de ce travail était d’étudier les freins à l’exercice libéral de la gériatrie. Méthode : une enquête qualitative par entretiens semi-dirigés a été menée auprès de 11 gériatres (hospitaliers et/ou libéraux) dans toute la France entre octobre 2018 et janvier 2019. L’analyse des données a été faite par regroupement thématique. Résultats : malgré l’existence de facteurs de motivation à l’installation des gériatres en ville, de nombreux freins entravent le développement de cette pratique. Deux freins majeurs ressortent : une nomenclature inadaptée au regard du temps passé et une place mal définie par rapport à leurs confrères généralistes. Les autres facteurs négatifs exprimés furent les tâches administratives, le manque de reconnaissance et d’information et la difficulté perçue du travail en réseau. Conclusion : pour que s’installe une activité libérale en gériatrie, il serait nécessaire de mieux définir le rôle du gériatre dans le suivi des patients, d’informer durant les études de cette possibilité d’exercice et qu’une vraie nomenclature adaptée soit mise en place.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2020-Legros Hurst.pdf (1.53 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02971850 , version 1 (19-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02971850 , version 1

Cite

Anne-Sophie Legros-Hurst. Quels sont les freins à l’exercice libéral de la Gériatrie ? Enquête qualitative par entretiens individuels semi-dirigés auprès de 11 gériatres. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02971850⟩
54 View
1703 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More