Intérêt de l’IRM haute résolution dans la détection d’une atteinte du nerf oculomoteur chez des patients atteints d’artérite à cellules géantes présentant des troubles oculomoteurs - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

High-resolution MRI demonstrates signal abnormalities of the third cranial nerve in Giant-Cell Arteritis patients with third cranial nerve impairment

Intérêt de l’IRM haute résolution dans la détection d’une atteinte du nerf oculomoteur chez des patients atteints d’artérite à cellules géantes présentant des troubles oculomoteurs

Abstract

Objective: to determine the sensitivity and specificity of high resolution (HR) MRI for detecting signal abnormalities of cranial nerves in GCA patients presenting with diplopia. Materials and Methods: this IRB-approved retrospective single-center study included GCA patients who underwent 3T HR MRI from December 2014 to January 2020. Two radiologists, blinded to all data, individually analyzed imaging. Discrepancies were resolved by consensus with a senior neuroradiologist. They assessed the presence of enhancement of the 3rd, 4th and/or 6th cranial nerves on post-contrast HR imaging and high-signal intensity on HR T2-WI as well as for the presence of signal abnormalities of extraocular muscles, of the brainstem and of inflammatory changes of the ophthalmic and extracranial arteries. A Fisher’s Exact test was used to compare patients with or without diplopia. Results: 64 patients (42/64 (66%) women and 22/64 (34%) men, mean age 76.3 +/- 8 years) were included. 14/64 (21.9%) presented with diplopia. Third cranial nerve enhancement was detected in 7/8 (87.5%) patients with 3rd cranial nerve impairment, all with a fixed impairment, as compared to no patients with 4th or 6th cranial nerve impairment or to patients without diplopia, p<0.001.Third cranial nerve abnormal high-signal intensity on HR T2-WI was detected in 4/5 (80%) patients with 3rd cranial nerve impairment versus none of other patients, p<0.001. Sensitivity, specificity, predictive positive value and negative predictive value for detecting 3rd cranial nerve signal abnormalities were of 0.88, 1, 1 and 0.99 and 0.8, 1, 1 and 0.98 for post-contrast HR imaging and HR T2-WI, respectively. Conclusions: HR MRI had excellent diagnostic sensitivity and specificity when detecting signal abnormalities of the 3rd cranial nerve in GCA patients presenting with 3rd cranial nerve impairment.
Objectif : déterminer les sensibilité et spécificité de l’IRM haute résolution (HR) pour détecter des anomalies de signal des nerfs crâniens chez des patients atteints d’artérite à cellules géantes (ACG) présentant une diplopie. Matériels et Méthodes : cette étude rétrospective monocentrique approuvée par le comité d’éthique incluait des patients atteints d’ACG ayant eu une IRM 3T HR entre décembre 2014 et janvier 2020. Deux radiologues interprétaient les imageries en aveugle des autres données des patients. Les discordances étaient résolues par un troisième neuroradiologue. Ils évaluaient le rehaussement et les hyper-signaux T2 des IIIème, IVème et VIème paires crâniennes ainsi que les anomalies de signal des muscles oculomoteurs, du tronc cérébral et l’inflammation pariétale des artères ophtalmiques et extra-crâniennes. La comparaison des patients avec et sans diplopie était effectuée avec un test exact de Fisher. Résultats : 64 patients (42/64 (66%) femmes et 22/64 (34%) hommes, âge moyen de 76.3 +/- 8 ans) ont été inclus. 14/64 (21.9%) avaient une diplopie. Un rehaussement de la IIIème paire crânienne était détecté chez 7/8 (87.5%) patients avec une atteinte de la IIIème paire crânienne versus chez aucun patient avec une atteinte des IVème et VIème paires crâniennes ou sans diplopie, p<0.001. Un hyper-signal T2 de la IIIème paire crânienne était détecté chez 4/5 (80%) patients ayant une atteinte de la IIIème paire crânienne versus chez aucun autre patient, p<0.001. Les sensibilités, spécificités, valeurs prédictives positives et valeurs prédictives négatives pour la détection d’anomalie de signal de la IIIème paire crânienne pour les séquences HR injectées et HR pondérée en T2 étaient de respectivement 0.88, 1, 1 et 0.99 et 0.8, 1, 1 et 0.98. Conclusion : l’IRM HR a d’excellentes sensibilité et spécificité diagnostiques pour détecter les anomalies de signal de la IIIème paire crânienne chez des patients atteints d’ACG présentant une diplopie.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2020_Mournet.pdf (1.92 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02974437 , version 1 (21-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02974437 , version 1

Cite

Sandy Mournet. Intérêt de l’IRM haute résolution dans la détection d’une atteinte du nerf oculomoteur chez des patients atteints d’artérite à cellules géantes présentant des troubles oculomoteurs. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02974437⟩
86 View
285 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More