Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Dysfonction ventriculaire droite systolique et TAVI : prévalence, pronostic et devenir après intervention

Résumé : Contexte:
La dysfonction systolique ventriculaire droite (VD) est habituellement considérée comme un stade tardif dans l’évolution des valvulopathies et de mauvais pronostic. Dans la prise en charge du rétrécissement aortique (RA), l’incidence et l’impact pronostique d’une dysfonction VD avant la prise en charge sont variables selon les études et son évolution après un TAVI (Transcatheter aortic valve implantation) a été peu étudiée.
Objectifs:
Les objectifs de cette étude sont tout d’abord d’évaluer la fréquence de la dysfonction VD avant TAVI, ses facteurs prédictifs et son impact pronostic à un an. Nous avons également étudié son évolution après TAVI. Méthodes: Cette étude monocentrique a été réalisée à partir de la base de donnée prospective des patients traités par TAVI au CHU de Rouen avec une analyse rétrospective de la fonction ventriculaire droite entre 2014 et 2019. La dysfonction VD était définie par un TAPSE (Tricuspid Annular Plane Systolic Excursion) <17 mm. Si cette donnée n'était pas disponible, par une onde S à l'anneau tricuspide < 9,5cm/s. Deux groupes ont ainsi été constitués : les patients avec dysfonction ventriculaire droite (DVD) et ceux ayant une fonction ventriculaire droite normale (NVD) avant la prise en charge. Nous avons comparé les caractéristiques des patients avant et après TAVI (cliniques, biologiques, échographiques) avec un suivi clinique et échographique à 1 mois et tous les ans. L’impact pronostique d’une dysfonction VD avant TAVI et son évolution après TAVI ont été évalués par la méthode de Kaplan-Meier. Résultats: Entre septembre 2014 et avril 2019, 983 patients ont été traités par TAVI au CHU de Rouen. Parmi eux, 503 (51%) ont eu une évaluation de la fonction systolique VD et ont été inclus dans notre étude. L’incidence de la dysfonction VD avant TAVI était de 18,7%. Les facteurs associés à la dysfonction VD pré-TAVI étaient le diabète de type 2 (p=0,03), la fibrillation atriale (p=0,001), la fraction d'éjection ventriculaire gauche altérée (p<0,001), la dilatation ventriculaire gauche (p=0,007), un traitement par diurétique de l'anse (p=0,03) et un antécédent de chirurgie cardiaque (p=0,002). Les patients ayant une dysfonction VD pré-TAVI (définie par un TAPSE <17 mm et une onde S < 9,5cm/s) est associée à une mortalité plus importante à 1 an par rapport à ceux qui avaient une fonction ventriculaire droite normale (17,4% versus 12,4%, p=0,01). 58,7% des patients ayant une dysfonction VD pré-TAVI la normalisent à 1 an. Après TAVI, les patients ayant une dysfonction VD persistante avaient les taux de mortalité les plus élevés, alors que ceux ayant normalisé leur fonction VD récupèrent une survie similaire à ceux n'ayant jamais présenté de dysfonction VD.
Conclusions:
La dysfonction VD pré-TAVI est fréquente et est associée à une plus grande mortalité à 1 an post-TAVI, par rapport aux patients ayant une fonction VD normale. L'originalité de notre étude est d'avoir mis en évidence une survie similaire entre les patients ayant normalisé leur fonction VD après TAVI et ceux n'ayant jamais présenté de dysfonction VD.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [91 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02975028
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Thursday, October 22, 2020 - 12:18:16 PM
Last modification on : Tuesday, November 10, 2020 - 4:47:58 PM
Long-term archiving on: : Saturday, January 23, 2021 - 7:02:34 PM

File

Sacri_Caroline.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02975028, version 1

Citation

Caroline Sacri. Dysfonction ventriculaire droite systolique et TAVI : prévalence, pronostic et devenir après intervention. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02975028⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

101