Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Traitement des spasmes coronaires réfractaires par angioplastie : données monocentriques de l’Hôpital Cochin entre 2002 et 2020

Résumé : Contexte:
L’angor spastique est la traduction clinique d’un spasme d’une ou de plusieurs artères coronaires épicardiques. Il est lié à une anomalie de la vasomotricité artérielle responsable d’une vasoconstriction et d’une réduction du calibre artériel, ce qui entraîne une ischémie myocardique. L’implantation de stent coronaire peut être une solution thérapeutique en cas de spasme coronaire focal réfractaire à un traitement médical optimal.
Objectif :
L’objectif principal de cette étude est de définir le profil des patients ayant un spasme coronaire réfractaire et qui ont bénéficié d’une angioplastie par stent coronaire à l’Hôpital Cochin au cours des dernières années. Etat des lieux au moment du diagnostic et du suivi.
Méthodes:
Entre Décembre 2002 et Mars 2020, tous les patients souffrant d’un spasme focal réfractaire qui ont été stentés à l’hôpital Cochin ont été inclus dans cette étude rétrospective.
Résultats:
Au final 46 patients ont été inclus. Le sex ratio est de 1 avec un âge moyen de 56,6 ans. Les facteurs de risque les plus fréquents sont le tabagisme (50%), l'hypercholestérolémie (39,1%), l'hypertension (26,1%) et l’hérédité coronaire (23,9%). Les patients ont été admis pour un syndrome coronarien aigu (60,9%), dont 23,9% d’arrêts cardiaques ou une douleur thoracique atypique (39,1%). Les procédures d’angioplastie se sont déroulées par voie radiale (78,3 %), sur des lésions d’infiltration athéromateuse dans 84,1%. Les stents (2,75-4,5 x 12-44 mm) ont été implantés avec succès, principalement au niveau de l’interventriculaire antérieure (50%) et la coronaire droite (39,1%). La durée moyenne du suivi est de 5,6 ± 3,7 ans. Il y a eu 27,3% d’événements ischémiques majeurs: huit revascularisations, un infarctus, trois accidents vasculaires cérébraux et un décès. Trois resténoses intra-stents ont été observées.
Conclusion:
L’angioplastie apparaît comme une bonne alternative thérapeutique dans les angors spastiques réfractaires lorsque le segment coronaire en cause est clairement identifié, avec une bonne efficacité sur les symptômes, sans complication sévère et avec une excellente survie.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [94 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02976936
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, October 23, 2020 - 5:44:37 PM
Last modification on : Tuesday, November 3, 2020 - 3:28:40 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2021-10-23

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02976936, version 1

Citation

Hanae Tazi. Traitement des spasmes coronaires réfractaires par angioplastie : données monocentriques de l’Hôpital Cochin entre 2002 et 2020. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02976936⟩

Share

Metrics

Record views

19