Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Facteurs pronostiques de morbi-mortalité de la chirurgie de la valve tricuspide isolée. Étude observationnelle dans le Centre Hospitalo-Universitaire de chirurgie cardio-thoracique de Marseille

Résumé : Introduction : l’insuffisance de la valve tricuspide (IT) modérée ou sévère est à elle seule un marqueur pronostique de mortalité indépendamment de la dysfonction ventriculaire droite de l’hypertension pulmonaire et de la dysfonction ventriculaire gauche. L’intérêt sur la survie de la chirurgie de la valve tricuspide (VT) isolée est encore controversé. L’objectif de cette étude est de définir les facteurs cliniques, échographiques et hémodynamiques associés à la morbi-mortalité de la chirurgie de la valve tricuspide isolée. Méthodes et résultats : Nous avons réalisé une étude rétrospective unicentrique sur 63 patients ayant bénéficié d’une chirurgie de la VT isolée dans le Centre hospitalo-universitaire de chirurgie cardio-thoracique de Marseille de 2008 à 2018. Les chirurgies combinées et les cardiopathies congénitales ont été exclues. Le critère principal de jugement (CPJ) est composite incluant le décès ou les ré-hospitalisations pour décompensation cardiaque dans l’année suivant la chirurgie. Dix-neuf patients ont été opérés d’une IT fonctionnelle (15 secondaires à une cardiopathie gauche et 4 IT liées à la fibrillation atriale). Quarante-quatre ont été opérés d’une IT organique (36,5% des IT opérés étaient d’origine infectieuse). Le suivi moyen des patients était de 44.5 mois. L’IT fonctionnelle est liée significativement à un plus mauvais pronostic post-opératoire. Trente-sept % de cette population est décédée ou ré-hospitalisée pour décompensation cardiaque dans l’année vs 9 % des IT organiques (p=0,011). Les signes d’insuffisance cardiaque chronique préopératoire : cliniques (NYHA, signes congestifs (p<0,0022)) et biologiques (anémie et hyponatrémie, p=0,001), étaient associés significativement en analyse univariée avec notre CPJ. L’oreillette gauche dilatée (p=0,0082), l’anneau tricuspide dilaté à l’échographie et les critères hémodynamiques évoquant une hypertension pulmonaire préexistante comme la pression ventriculaire droite systolique élevée étaient des marqueurs de mauvais pronostic post-opératoire. La survie sans ré-hospitalisation de notre population totale à 2 ans de la chirurgie était de 70%. La survie sans ré-hospitalisation était en défaveur de l’IT fonctionnelle par rapport à l’IT organique (à 2 ans, 50% des patients opérés d’une IT fonctionnelle étaient toujours vivants et n’avaient pas été́ ré-hospitalisés vs 75 % des IT organiques opérées, p=0,01). Conclusion : la chirurgie isolée d’une IT fonctionnelle qu’elle soit secondaire à une hypertension pulmonaire post-capillaire ou liée à une dilatation de l’OD sans obstacle d’aval (post-FA)) est liée à un haut risque de morbi-mortalité à court terme (37% de décès et de ré-hospitalisations dans l’année de la chirurgie) car la réfection ou le remplacement valvulaire ne traite pas la cause de l’IT. Ce qui insiste sur l’importance d’une chirurgie préventive de la valve tricuspide lors d’une chirurgie du cœur gauche car une ré-opération chez ses patients fragiles est à haut risque de morbi-mortalité.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02987165
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, November 3, 2020 - 3:59:37 PM
Last modification on : Thursday, November 26, 2020 - 3:21:12 AM
Long-term archiving on: : Thursday, February 4, 2021 - 6:44:14 PM

File

THESE VIAU 09-10-20-1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02987165, version 1

Collections

Citation

Florence Viau. Facteurs pronostiques de morbi-mortalité de la chirurgie de la valve tricuspide isolée. Étude observationnelle dans le Centre Hospitalo-Universitaire de chirurgie cardio-thoracique de Marseille. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02987165⟩

Share

Metrics

Record views

11

Files downloads

74