Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Divergences et erreurs de prescription chez les patients souffrant d'un trouble psychiatrique admis en service médicochirurgical

Résumé : Introduction : la prévalence des pathologies psychiatriques et leurs conséquences sur l’espérance de vie des patients en font un problème de santé publique. Un traitement bien conduit permettrait d’améliorer la qualité et l’espérance de vie des patients. Cependant, l’observance en psychiatrie est variable et soumise à de nombreux déterminants dont le système de soin. Le manque de coordination entre les différents partenaires de santé représente un obstacle à la bonne observance et les conséquences multiples peuvent avoir un effet délétère sur le patient. La psychiatrie de liaison permet de veiller à une bonne continuité des soins psychiatriques et de lutter contre la stigmatisation de ces patients qui peut mettre à mal leur prise en charge physique. De nombreuses études en population générale ont documenté les divergences de prescription des traitements habituels à l’admission mais aucune ne s’est intéressée à la population psychiatrique spécifiquement. C’est ce que notre étude a voulu explorer. Objectif : évaluer la prévalence des divergences de prescription à l’admission et s’intéresser à la nature de chacune de ces divergences. Méthode : les données ont été recueillies entre Novembre 2019 et Mars 2020 par l’équipe de liaison de l’hôpital général d’Aix en Provence par le biais de fiches anonymisée pour chaque nouvelle demande d’avis. Résultats : sur 100 patients, 37 présentaient une ou plusieurs divergences de prescription (moyenne de 1,7 divergence par patient). Les patients capables de renseigner leur traitement étaient moins à risque de divergence de prescription et le Dossier Patient Informatisé psychiatrique était la source de choix pour vérifier l’exactitude des prescriptions. L’âge et le sexe ne semblent pas impacter le risque de divergence. En revanche, les patients schizophrènes semblent les plus touchés suivis de ceux présentant des troubles bipolaires et des troubles de la personnalité. Les patients présentant une comorbidité addictologique semblent plus à risque que ceux ayant un diagnostic psychiatrique ou addictologique simple. 64 divergences de prescription ont été documentées, le motif principal de non-prescription était un lien avec le motif d’admission somatique. Les anxiolytiques semblent les plus touchés par les divergences. L’équipe de liaison a proposé une adaptation du traitement dans 91% des situations dont 71% de réintroduction du traitement habituel. Ces adaptations ont été suivies dans 98% des cas. Conclusion : la prévalence retrouvée est comparable aux données de la littérature en population générale. Cependant, le fait que certaines pathologies, notamment la schizophrénie, soient plus à risque que d’autres pose question. Cela peut être le reflet d’un moins bon insight chez ces patients avec une moins bonne connaissance de leur traitement, mais également d’un manque de connaissance chez les équipes médicales sur ces pathologies et leur prise en charge ou d’une stigmatisation bien documentée dans la littérature. La psychiatrie de liaison a un rôle indéniable auprès des patients souffrant de troubles psychiatriques et la conciliation médicamenteuse a fait ses preuves pour lutter contre le risque de divergence de prescription. Le développement d’un dossier patient informatisé unique pourrait être une piste d’amélioration pour favoriser la coordination des soins ainsi que l’implication d’un médecin traitant dans la prise en charge des patients souffrant de troubles psychiatriques. La consolidation et le développement de moyens de lutte contre le clivage entre psychiatrie et médecine somatique ainsi que la création d’outils de psychoéducation auprès des patients permettraient une amélioration de la prise en charge globale des patients souffrant de troubles psychiatriques.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02990329
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, November 5, 2020 - 2:56:31 PM
Last modification on : Saturday, November 28, 2020 - 3:20:47 AM
Long-term archiving on: : Saturday, February 6, 2021 - 7:32:42 PM

File

Thèse Marine CARRERE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02990329, version 1

Collections

Citation

Marine Carrere. Divergences et erreurs de prescription chez les patients souffrant d'un trouble psychiatrique admis en service médicochirurgical. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02990329⟩

Share

Metrics

Record views

27

Files downloads

29