Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le rôle de l'ordre temporel des segments dans la reconnaissance des mots parlés

Résumé : Le processus inconscient de sélection d’une forme mentale abstraite à partir du signal physique de parole est un domaine d’étude de la psycholinguistique. Les chercheurs recueillent des données sur le traitement cognitif des mots oraux à l’aide de techniques comportementales et essaient de les organiser au sein d’un modèle cohérent. Avant d’opter pour la bonne entrée lexicale, le cerveau envisagerait plusieurs hypothèses sur la base d’un code infra-lexical ajusté aux exigences du signal. Les mécanismes d’appariement et de sélection standards suggèrent que le jeu de candidats, issu de différents points de l’input, est trié en fonction de l’actualisation des données perceptives et de l’influence de connaissances lexicales intégrées. Tous les modèles classiques s’accordent sur le principe d’un appariement séquentiel en totale conformité avec l’ordre du signal mais aucun n’explique de façon précise et réaliste comment notre cerveau parvient à cette invariance temporelle. Des chercheurs (Toscano et al., 2013), inspirés d’expérimentations menées à l’écrit, ont récemment mesuré une activation de candidats différant du mot entendu par l’ordre de leurs phonèmes, suggérant un codage de la position des segments plus grossier que ce qui est actuellement envisagé par les modèles de référence. Dans la lignée d’un précédent mémoire d’orthophonie, notre travail vise à collecter des preuves en français de l’effet découvert par l’équipe de Toscano et à montrer, comme elle, qu’il ne témoigne pas d’un simple effet pré-lexical, mais bien de la considération d’hypothèses non conformes à l’ordre du mot traité. Avec un paradigme d’amorçage phonologique, nous avons mesuré l’activation de mots aux phonèmes permutés tout en appréciant l’influence de la fréquence relative entre amorces et cibles. Les données recueillies avec ce protocole confirment notre hypothèse de recherche : l’effet d’amorçage est uniquement détectable lorsque l’amorce est moins fréquente que la cible, ce qui lui confère un locus lexical. Cette interprétation des résultats encourage la formulation de nouvelles hypothèses concernant le codage de l’ordre temporel des segments dans la reconnaissance des mots parlés.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [41 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02992046
Contributor : Ortho Amu <>
Submitted on : Friday, November 6, 2020 - 11:23:59 AM
Last modification on : Saturday, November 7, 2020 - 3:25:48 AM

File

Mémoire dorthophonie - Le rô...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02992046, version 1

Collections

Citation

Élodie Bauduin, Étienne Personnaz. Le rôle de l'ordre temporel des segments dans la reconnaissance des mots parlés. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02992046⟩

Share

Metrics

Record views

23

Files downloads

10