Évaluation du maintien par le médecin traitant des modifications thérapeutiques effectuées dans un service de post urgence - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Évaluation du maintien par le médecin traitant des modifications thérapeutiques effectuées dans un service de post urgence

Abstract

Hospital discharge is a critical moment for continuity of medical care. The hospital practitioners make many changes to the patient’s usual treatments. Few studies have analyzed the rates of maintenance of therapeutic modifications by the general practitioner and none according to the therapeutic subclasses. Our study pointed out the rate of maintenance of therapeutic modifications carried out in the DIAGORA department, by questioning 2 months after the patient’s discharge, their general practitioners. 1st stage: analytical, observational, retrospective study, in the DIAGORA department. Inclusion for 3 months of all discharge patients at home. The previous prescriptions and those after discharge were compared to identify therapeutic changes based on ATC subclasses. 2nd stage: follow-up at 2 months by questioning the general practitioners of the concerned patients. Evaluation of the rate of maintenance of the modifications (and the reasons) according to the subclasses ATC. 64 patients (mean 79,5 yo) were included in this study. For 69% of them, a hospital therapeutic modification was made. Cardiovascular and gastrointestinal treatments have been more overhauled. Follow-up with general practitioners included 37 workable survey. 75% of therapeutic modifications were followed, 76% for adding and 74% for removals (P=0, 87). The least followed modifications were the additions of psycholeptics. For the treating physicians interviewed the information on the therapeutic modifications was paramount and it was considered globally satisfactory for the service of DIAGORA. However, a lack of communication on the justification of the changes has been reported by some doctors. Our original quantitative study has shown a coherence between hospital care and primary health care about the therapeutic changes, communication being a key element.
La sortie d’hospitalisation est un moment critique pour la continuité des soins. Les praticiens hospitaliers effectuent de nombreuses modifications thérapeutiques sur les traitements de fond des patients. Peu d’études ont analysé les taux de maintien des modifications thérapeutiques par le médecin traitant et aucune selon les sous classes thérapeutiques. L’objectif de notre travail était de déterminer le taux de maintien des modifications thérapeutiques effectuées dans le service de DIAGORA, en interrogeant 2 mois après la sortie du patient, leur médecin traitant. 1er temps : étude analytique, observationnelle, rétrospective, dans le service de DIAGORA. Inclusion pendant 3 mois de tous les patients sortant à domicile. Les ordonnances à l’admission et à la sortie d’hospitalisation ont été comparées pour identifier des modifications thérapeutiques en fonction des sous classes ATC. 2ème temps : suivi à 2 mois en interrogeant les médecins traitants des patients concernés. Évaluation du taux de maintien des modifications (et les raisons) selon les sous classes ATC. 64 patients (moyenne 79,5 ans) ont été inclus dans cette étude. Une modification thérapeutique hospitalière a été effectuée pour 69% d’entre eux. Les traitements cardiovasculaires et de l’appareil digestif ont été les plus remaniés. Le suivi réalisé auprès de médecins généralistes comportait 37 questionnaires exploitables. 75% des modifications thérapeutiques ont été suivies, 76% pour les ajouts et 74% pour les retraits (P=0,87). Les modifications les moins suivies étaient les ajouts de psycholeptiques. Pour les médecins traitants interrogés l’information sur les modifications thérapeutiques était primordiale et elle était jugée globalement satisfaisante pour le service de DIAGORA. Un défaut de communication sur la justification des modifications a toutefois été rapporté par certains médecins. Notre étude quantitative originale a montré une cohérence des soins hospitaliers et des soins primaires sur les modifications thérapeutiques, le vecteur principal étant la communication.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEx_Montpellier_UM_Med_2018_Maggiorani_Yoan.pdf (3.3 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03004292 , version 1 (06-04-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03004292 , version 1

Cite

Yoan Maggiorani. Évaluation du maintien par le médecin traitant des modifications thérapeutiques effectuées dans un service de post urgence. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-03004292⟩
19 View
84 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More