Impact du clopidogrel sur le CD40 ligand soluble plasmatique chez des patients atteints de lupus érythémateux systémique : résultats de l’étude pilote de phase I/II « CLOPUS » - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

The impact of clopidogrel on plasma-soluble CD40 ligand levels in systemic lupus erythematosus patients: the CLOPUS phase I/II pilot study

Impact du clopidogrel sur le CD40 ligand soluble plasmatique chez des patients atteints de lupus érythémateux systémique : résultats de l’étude pilote de phase I/II « CLOPUS »

Guillaume Vial

Abstract

Objective: CD40–CD40 ligand (CD40L) interactions are involved in systemic lupus erythematosus (SLE) pathogenesis. As platelets represent the main reservoir of soluble CD40L (sCD40L), we performed a pilot study to assess the impact of the platelet inhibitor clopidogrel on plasma sCD40L levels in SLE patients. Methods: we performed a single-arm, open-label, phase I/II trial of clopidogrel in patients with quiescent SLE (no flare within 3 months before inclusion). Patients received clopidogrel 75 mg per day for 12 weeks. The primary outcome was the change in the plasma sCD40L concentration at 12 weeks after inclusion. Patients were followed for 4 weeks after the final dose. This study was registered on ClinicalTrials.gov, NCT02320357. Results: Between August 2015 and April 2017, 24 patients were screened and 18 were included. The mean plasma sCD40L concentration decreased during the first week of treatment without achieving statistical significance (p = 0.09) and then plateaued until week 12 (p = 0.34). One day of clopidogrel significantly reduced platelet activation, as assessed by CD154+ (CD40L) and CD62+ (P-selectin) expression levels (p = 0.002). Two patients discontinued the treatment due to an adverse event or personal decision. Clopidogrel was well tolerated, with only a single serious bleeding incident (menorrhagia grade 3). Conclusion: clopidogrel tends to decrease platelet activation in SLE patients, but its effect on the sCD40L concentration remains to be demonstrated. A more extensive controlled study is needed to confirm our results before considering a randomized clinical trial.
Objectif : les interactions CD40–CD40 ligand (CD40L) sont impliquées dans la pathogénie du lupus érythémateux systémique (LES). Les plaquettes représentant le principal réservoir de CD40L soluble (sCD40L), nous avons effectué une étude pilote pour évaluer l’impact d’un inhibiteur plaquettaire, le clopidogrel, sur les taux plasmatiques de sCD40L chez des patients atteints de LES. Méthodes : nous avons effectué un essai de phase I/II, ouvert, à un bras, chez des patients porteurs de LES quiescent (pas de poussée dans les 3 mois avant l’inclusion) qui recevaient 75 mg de clopidogrel par jour durant 12 semaines. Le critère de jugement principal était la modification du taux de sCD40L plasmatique 12 semaines après l’inclusion. Les patients ont été suivis 4 semaines après la dernière dose. Cette étude a été enregistrée sur ClinicalTrials.gov, NCT02320357. Résultats : entre août 2015 et avril 2017, 24 patients ont été identifiés et 18 inclus. La concentration moyenne de sCD40L plasmatique a diminué la première semaine de traitement sans atteindre la significativité statistique (p = 0.09) puis s’est stabilisée jusqu’à la semaine 12 (p = 0.34). L’activation plaquettaire, évaluée par les niveaux d’expression de CD154+ (CD40L) et CD62+ (P-sélectine), a été significativement réduite après un jour de clopidogrel (p = 0.002). Deux patients ont arrêté le traitement en raison d’événement indésirable ou de décision personnelle. Le clopidogrel a été bien toléré avec seulement un incident hémorragique grave (ménorragie de grade 3). Conclusion : le clopidogrel tend à diminuer l’activation plaquettaire chez les patients lupiques mais son effet sur la concentration de sCD40L reste à démontrer. Une plus grande étude contrôlée est nécessaire pour confirmer nos résultats avant d’envisager un essai clinique randomisé.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2020_Vial.pdf (1.79 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03008112 , version 1 (16-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03008112 , version 1

Cite

Guillaume Vial. Impact du clopidogrel sur le CD40 ligand soluble plasmatique chez des patients atteints de lupus érythémateux systémique : résultats de l’étude pilote de phase I/II « CLOPUS ». Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03008112⟩
65 View
94 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More