Expérience des psychiatres du rétablissement personnel en schizophrénie : des objectifs partagés, des pratiques à implanter : étude qualitative - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Expérience des psychiatres du rétablissement personnel en schizophrénie : des objectifs partagés, des pratiques à implanter : étude qualitative

Abstract

CONTEXTE. Le rétablissement personnel est bien conceptualisé par les méta-synthèses internationales. A ce jour les pratiques orientées vers le rétablissement sont peu implantées dans la région. MÉTHODE. Nous souhaitions comprendre l’expérience des psychiatres du rétablissement dans le suivi au long cours afin d’identifier les conditions de mise en place de pratiques orientées vers le rétablissement, et d’explorer comment le psychiatre perçoit son rôle dans ce processus de reconstruction personnelle. Nous avons conduit une étude qualitative d’approche phénoménologique par entretiens individuels auprès de douze psychiatres de la Région Occitanie. RÉSULTATS. Les psychiatres interrogés rapportent une conception mixte du rétablissement, à la fois médicale et personnelle. Ils abordent les différentes dimensions du rétablissement personnel : reconnexion sociale, qualité et objectifs de vie (activité de loisir valorisantes, réinsertion professionnelle et scolaire, relogement, autonomie), empowerment. Cependant à ce jour les pratiques orientées vers le rétablissement ne sont pas implantées sur les structures traditionnelles. Les psychiatres tendent à concevoir une majorité de patients comme éloignée du rétablissement par une symptomatologie résiduelle lourde et handicapante ; en lien avec une conception où la stabilisation symptomatique serait préalable au rétablissement personnel. La plupart estiment avoir dans le rétablissement un rôle indirect de coordination et de lien nécessitant disponibilité et réactivité auprès des différents acteurs. Pour certains, les pratiques orientées vers le rétablissement appellent à dépasser leur rôle, notamment par une action militante et associative. Les psychiatres identifient comme obstacles au rétablissement le manque de disponibilité pour le travail de lien et de réseau, la stigmatisation, l’inadéquation des structures de réinsertion professionnelle et d’hébergement, les symptômes. CONCLUSION. Ces résultats sont encourageants en démontrant des objectifs communs. Ils invitent à clarifier le concept auprès des professionnels et à définir de nouveaux rôles : job coach, case manager. Afin d’implanter de nouvelles pratiques et de mieux orienter les pratiques existantes vers le rétablissement.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEx_Montpellier_UM_Med_2018_Michel_Thibaud.pdf (2.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03019229 , version 1 (23-11-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03019229 , version 1

Cite

Thibault Michel. Expérience des psychiatres du rétablissement personnel en schizophrénie : des objectifs partagés, des pratiques à implanter : étude qualitative. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-03019229⟩
32 View
374 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More